Politique

Tunisie : le ministère des AE condamne les attaques continues contre l'Arabie saoudite

- Et réaffirme son soutien à l’Arabie saoudite dans sa lutte contre ces actes hostiles qui portent atteinte à la sécurité du Royaume et toute la région

Hajer Cherni   | 09.09.2021
Tunisie : le ministère des AE condamne les attaques continues contre l'Arabie saoudite

Tunisia

AA / Tunis / Hajer Cherni

La Tunisie a fermement condamné, jeudi, les attaques permanentes contre l'Arabie saoudite, par des missiles balistiques et des drones piégés, contre les régions du sud et de l'est du Royaume.

C'est ce qu'indique un communiqué du ministère tunisien des Affaires étrangères, de la migration et des Tunisiens à l'étranger, déplorant le nombre de blessés parmi les civils et les dégâts matériels.

D'après le communiqué relayé par l'agence Tunis Afrique Presse (TAP/Officiel), "cette escalade constitue une véritable menace pour la sécurité et la stabilité du Royaume et pour toute la région, en violation flagrante des lois internationales".

La Tunisie exprime sa totale solidarité et réaffirme son soutien à l’Arabie saoudite dans sa lutte contre ces actes hostiles qui portent atteinte à la sécurité du Royaume, a rapporté la même source.

La Coalition arabe au Yémen a annoncé, jeudi, la destruction de 3 drones piégés lancés par les Houthis vers l'Arabie saoudite.

Dans deux communiqués distincts rapportés par l'agence de presse officielle saoudienne SPA, la Coalition a affirmé avoir "interrompu et détruit un troisième drone chargé d'explosifs lancée vers la zone de Khamis Mushait (sud du Royaume)".

Il est à noter que les Houthis ont l'habitude d'annoncer les tirs de missiles balistiques, de projectiles et de drones contre des positions saoudiennes. De son côté, la Coalition arabe, dirigée par le Royaume au Yémen, assure avoir déjoué de multiples attaques.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.