Politique, Monde

Michel Aoun : Le Hezbollah est représenté au Parlement et au gouvernement libanais

- Le président libanais, Michel Aoun a rappelé au chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, en visite à Beyrouth, en provenance d'Israel, que le Hezbollah représente l’une des principales communautés du pays.

Wassim Samih Seifeddine,Hafawa Rebhi   | 22.03.2019
Michel Aoun : Le Hezbollah est représenté au Parlement et au gouvernement libanais ( LEBANESE PRESIDENCY / HANDOUT - Anadolu Agency )

Lebanon

AA / Beyrouth

Le Hezbollah est un parti libanais représenté au Parlement et au gouvernement, a déclaré le président libanais Michel Aoun, vendredi, ajoutant que ce parti est issu d'une base populaire ancrée dans sa terre et dans ses villages, laquelle représente l’une des principales communautés du pays.

Le dirigeant libanais s’est ainsi exprimé lors d'une réunion avec le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, au palais présidentiel à l'est de la capitale Beyrouth, selon un communiqué de la présidence consulté par Anadolu.

Lors de son entretien avec le chef de diplomatie américaine, Aoun a insisté que le maintien de l'unité nationale et de la paix civile était l'une des priorités des Libanais.

Le président libanais a par ailleurs remercié Pompeo pour l'aide apportée par Washington à l'armée de son pays, en particulier pendant les batailles contre les terroristes dans la plaine de la Bekaa.

Il a également demandé au secrétaire d'Etat américain d'aider le Liban à rapatrier les réfugiés Syriens dans les zones de sécurité de leur pays.

Aoun a, à cet effet, expliqué que le Liban, qui a accueilli plus de 1,5 million de réfugiés syriens sur son territoire, "n'est plus en mesure de supporter les conséquences de ce déplacement sur tous les secteurs de la vie".

Il a aussi salué l'aide des États-Unis dans la délimitation de la frontière terrestre, la Ligne bleue, entre le Liban et Israël et réitéré le respect de Beyrouth de la résolution 1701, malgré les violations continuelles perpétrées par Israël.

Pour sa part, Pompeo a souligné que son pays souhaite renforcer les relations américano-libanaises et continuer à soutenir les forces armées libanaises.

Il a également parlé de la position de son pays sur le Hezbollah et l'Iran, selon la déclaration présidentielle.

Pompeo est arrivé à Beyrouth après sa visite en Israël, dans le cadre d'une tournée régionale débutée avec Koweït.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın