Politique

Vice-Président iranien : "Les droits des femmes et des Sunnites sont négligés"

-Le vice-Président iranien, Eshaq Djahanguiri, a affirmé qu'il faut redonner de l'espoir aux jeunes, aux femmes et aux différentes communautés, sur l'avenir du pays.

Wejden Jlassi   | 01.03.2021
Vice-Président iranien : "Les droits des femmes et des Sunnites sont négligés"

Ankara

AA/Ankara

L'actuel premier vice-président de Hasan Rohani, Eshaq Djahanguiri, a reconnu, dimanche, la négligence de son pays des droits des femmes et de la communauté sunnite.

Lors de sa participation à un événement dans la province du Golestan, Djahanguiri a évoqué un certain nombre de problèmes auxquels son pays est confronté, rapporte l'Agence de presse des étudiants iraniens, "ISNA".

Il a noté que "les Iraniens jouissent des mêmes droits dans le pays, sans distinction de religion ou d'origine ethnique".

"J'admets que les droits des Sunnites et des femmes sont négligés", a-t-il lancé, indiquant que le gouvernement iranien cherche à augmenter le nombre de femmes aux postes de direction.

Il a souligné que la résolution des problèmes auxquels sont confrontés les Sunnites dans le pays relève de la responsabilité du gouvernement.

Il a conclu par mettre l'accent sur la nécessité de redonner de l'espoir aux jeunes, aux femmes et aux différentes communautés, sur l'avenir du pays.

*Traduit de l'arabe par Wejden Jlassi

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın