Monde

Najib Mikati: « Nous comptons sur le soutien arabe et occidental au Liban »

-Le Président français a déclaré lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre libanais, que la communauté internationale ne fournira pas d'aide au Liban sans la mise en œuvre de réformes.

Wassim Samih Seifeddine   | 24.09.2021
Najib Mikati: « Nous comptons sur le soutien arabe et occidental au Liban »

Lebanon

AA/Beyrouth

Le Premier ministre libanais, Najib Mikati, a annoncé vendredi que son pays comptait sur le soutien arabe et occidental, soulignant la volonté de son gouvernement d'organiser des élections législatives l'année prochaine.

Mikati s’exprimait lors d'une conférence de presse tenue avec le président français Emmanuel Macron, en marge d'une visite officielle d’une durée indéterminée à Paris, entamée jeudi.

« Des mesures décisives seront prises pour relancer l'économie, poursuivre les négociations prometteuses avec le Fonds monétaire international et commencer à résoudre la crise (économique) », a déclaré le responsable libanais.

Mikati a réitéré la volonté de son gouvernement d'organiser des élections législatives en mai prochain, affirmant : « Nous comptons sur le soutien arabe et occidental au Liban ».

De son côté, Macron a déclaré lors de cette conférence de presse que « la communauté internationale n'apportera pas son aide au Liban sans la mise en œuvre de réformes ».

« Le Liban mérite une situation meilleure que celle dans laquelle il se trouve actuellement, et nous continuerons à travailler avec le nouveau gouvernement sur un agenda spécifique », a souligné le locataire de l’Elysée.

Et Macron d’ajouter, « La France continuera à soutenir le gouvernement et le peuple libanais, et tout le monde au Liban sait qui faisait obstruction au gouvernement », sans pointer du doigt aucune partie.

« Le gouvernement libanais doit lutter contre la corruption (…) le système financier et bancaire libanais a également besoin de réformes majeures », a estimé le Président français.

Macron a fait observer que « le Premier ministre libanais s'est engagé à entreprendre les réformes nécessaires ».

Le pays du cèdre s’est doté le 10 septembre d’un gouvernement dirigé par Mikati, après 13 mois de crise politique à la suite de la démission du gouvernement intérimaire dirigé par Hassane Diab le 10 août 2020, soit six jours après l’explosion qui a dévasté le port de Beyrouth.


*Traduit de l’arabe par Majdi Ismail

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın