Monde

Macron promet 100 millions d’euros et 500 mille doses de vaccin pour aider le Liban

- En préambule de la conférence d’aide au Liban co-présidée par l’ONU

Fatma Bendhaou   | 04.08.2021
Macron promet 100 millions d’euros et 500 mille doses de vaccin pour aider le Liban

France

AA/Nice/Feiza Ben Mohamed

La France va mobiliser 100 millions d’euros, et envoyer 500 mille doses de vaccin anti-Covid-19 pour la population libanaise, a annoncé mercredi le Président français Emmanuel Macron en préambule de la conférence d’aide au Liban co-présidée par l’ONU.

Le chef de l’Etat, qui s’exprimait en visioconférence depuis le Fort de Brégançon où il est en vacances, a assuré « la population du Liban » de « son appui direct ».

« Cette aide portera sur l’éducation, avec un soutien exceptionnel aux familles, aux élèves, et aux étudiants » ainsi que sur « l’aide alimentaire (…), l’agriculture, et la santé » a précisé le Président français.

Il a cependant fustigé les dirigeants du pays, qu’il accuse d’avoir adopté une « stratégie du pourrissement » en bloquant toute formation d’un gouvernement.

Emmanuel Macron considère qu’il s’agit d’une « faute historique et morale ».

« La crise que vit le Liban n'est pas un coup du sort, ni une fatalité. Elle est le fruit de faillites individuelles et collectives et de dysfonctionnements injustifiables », a-t-il poursuivi.

Au cours de cette allocution, Macron est enfin revenu sur l’enquête concernant l’explosion survenue il y a un an jour pour jour sur le port de Beyrouth et provoquant la mort de 207 personnes.

« La France et plusieurs autres (états) ont coopéré pour apporter toutes les informations dont nous disposions, nous sommes disponibles pour toutes les coopérations techniques », a-t-il rappelé soulignant la responsabilité des dirigeants qu’il juge « redevables de la vérité et de la transparence, à l'égard de leur population ».

Sur son compte Twitter, Emmanuel Macron s’est voulu aussi ferme en publiant un message à l’attention de la classe dirigeante libanaise.

« La France est bienveillante à l’égard du peuple libanais dans ces moments tragiques. Elle est aussi exigeante. Avec la communauté internationale, nous avons pris nos responsabilités. C'est au tour des dirigeants libanais de prendre les leurs. L'intérêt des Libanais doit primer », a-t-il martelé.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın