Monde

L'Ukraine dit avoir des "informations importantes" sur le crash de l’avion en Iran

“Ces informations proviennent de responsables américains et seront analysées par des experts”, a déclaré le ministre ukrainien des Affaires étrangères Vadym Prystaiko.

Meher Hajbı   | 10.01.2020
L'Ukraine dit avoir des "informations importantes" sur le crash de l’avion en Iran

Ukraine

AA - Abuljabbar Aburas

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Vadym Prystaiko, a révélé avoir obtenu “des informations importantes” des autorités américaines sur le crash de l'avion ukrainien en Iran.

C’est ce qui ressort du tweet de Prystaiko où il annonce avoir rencontré des responsables à l'ambassade des États-Unis, vendredi.

Dans ce contexte, Vadym Prystaiko a affirmé que “ces informations seront analysées par des experts” sans communiquer plus de détails.

De son côté, le président ukrainien a appelé, plus tôt vendredi, “tous les partenaires internationaux”, avec à leur tête les États-Unis, la Grande-Bretagne et le Canada à échanger toutes les informations relatives à l'avion sinistré.

Alors que Téhéran affirme disposer de preuves convaincantes que l'avion ne s'a pas été abattu, les dirigeants occidentaux avancent que l'avion semble avoir été accidentellement touché par un missile sol-air iranien.

Le Conseil national de sécurité et de défense d'Ukraine (CNSD) a présenté, jeudi, trois hypothèses expliquant la cause du crash du Boeing 737, qui se dirigeait mercredi de la capitale iranienne, Téhéran, à Kiev.

Le CNSD a estimé qu’une frappe de missile ou une attaque terroriste figurent parmi les causes présumées du sinistre. La piste de l’explosion du moteur due à un problème technique a été également annoncée.

L’accident a tué les 176 passagers à bord peu après son décollage de l’aéroport international de Téhéran, à un moment où l'armée iranienne a lancé des dizaines de missiles balistiques ciblant les troupes américaines en Irak.

L'attaque de l'Iran était une riposte à l'assassinat du chef des Forces iraniennes al-Quds, Qassem Soleimani, lors d'une frappe de drone américaine la semaine dernière.

Parmi les victimes figuraient 82 Iraniens, 63 Canadiens, 11 Ukrainiens, 10 Suédois, quatre Afghans, trois Allemands et trois Britanniques.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın