Monde

Canada / Législatives : les Libéraux en tête

Ekip   | 21.09.2021
Canada / Législatives : les Libéraux en tête

Canada

AA / Montréal / Hatem Kattou

Le Parti libéral du Canada (PLC) du Premier ministre sortant, Justin Trudeau, a remporté, lundi soir, les élections fédérales en obtenant 156 sièges, soit un siège de moins par rapport à ceux gagnés lors du précédent scrutin d’octobre 2019, ont rapporté les médias locaux sur la base de résultats préliminaires et après le dépouillement de la quasi-totalité des bulletins de vote.

Elections Canada, « organisme indépendant et non partisan en charge de la conduite des élections et des référendums fédéraux » n’a pas publié de résultats, ni définitifs ni partiels, sur son site électronique (jusqu’à 23h55 heure de l’est, 04h55 GMT).

Les résultats préliminaires et pas encore définitifs, largement relayés par les principaux médias et chaînes d’information du pays, sont appelés à être homologués et validés par cette instance, durant les prochains jours.

Le Parti Libéral arrive donc en tête avec 156 sièges et 32,4% des suffrages, tandis que le Parti Conservateur du Canada (PCC) est deuxième avec 123 sièges (34,1%), ce qui représente deux sièges de plus à la chambre des communes en comparaison avec les résultats de 2019.

Ce bis-repetita en termes de résultats a poussé nombre d’observateurs, de commentateurs et surtout d’hommes et de femmes politiques, notamment qui s’opposent aux Libéraux, à s’interroger sur l’utilité et l’opportunité ayant incité Trudeau à enclencher à mi-mandat (deux ans) des élections législatives qui auraient coûté quelques 600 millions de dollars au contribuable canadien.

Il convient de souligner que les Conservateurs devancent les Libéraux en termes de nombre de voix remportées (vote populaire), dans l’ensemble du pays (une différence de plus de 140 mille voix).

Cependant, et comme il s’agit d’un scrutin uninominal majoritaire à un tour, le parti ayant obtenu le plus grand nombre de sièges est considéré comme vainqueur et, partant, est chargé de former le gouvernement.

Les deux principaux partis sont suivis du Bloc Québécois (BQ) qui a remporté 29 sièges (8,2%), soit une baisse de 3 sièges par rapport à 2019 lorsque la formation, implantée au Québec, avait réalisé ainsi une percée des plus remarquables.

Le parti dirigé par Yves-François Blanchet est talonné par le Nouveau-Parti démocratique (NPD) qui a recueilli 28 sièges avec 17,1% des voix.

Le Parti des Verts du Québec est, quant à lui, classé cinquième avec seulement deux sièges, soit un score similaire à 2019.

Au vu des résultats préliminaires, le Parti Libéral est appelé, à former un « gouvernement minoritaire », n’ayant pas atteint le seuil fatidique de la majorité absolue, fixé à 170 sièges, sur les 338 que compte la cambre des communes.

Cette configuration sera similaire à celle qui prévaut sur l’échiquier politique depuis les élections d’octobre 2019.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın