Monde

Brexit : Boris Jonson appelle l'UE à davantage de concessions

Le Premier ministre britannique a indiqué qu'il n’y aura pas de points de contrôle douanier sur les frontières avec l’Irlande du Nord.

Mohammed Maher Ben Romdhane   | 02.10.2019
Brexit : Boris Jonson appelle l'UE à davantage de concessions

Greater London

AA/Abduljabar Aburas

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a appelé, mercredi, l’Union Européenne à soutenir le Royaume-Uni en concédant davantage de points dans l’actuelle proposition de l’accord sur le Brexit.

Au cours du Congrès annuel du Parti conservateur britannique, Johnson a mis en garde contre « les graves conséquences de la confiance en la démocratie britanniques si le Brexit est reporté au delà du 31 octobre ».

Johnson a ajouté que son Gouvernement fera à Bruxelles, plus tard dans la journée de mercredi, des propositions « cohérentes et constructives » qui serviront à réaliser le Brexit ».

Le Premier ministre britannique a également indiqué que d’après ces propositions, il n’y aura pas de points de contrôle douanier sur les frontières avec l’Irlande du Nord. Des points de contrôle qui ont constitué l’un des principaux points de divergence avec l’Union Européenne.

Boris Johnson a, ainsi, déclaré que le Royaume-Uni a procédé à plusieurs concessions dans les négociations avec l’UE qui est appelée à en faire de même en assurant que le Royaume-Uni sortira de l’UE dans le délai initialement prévu du 31 octobre.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın