Jamal Khashoggi

Meurtre de Khashoggi: Rassemblement de journalistes devant l’ambassade saoudienne à Londres

La secrétaire générale de l’Union nationale des journalistes (NUJ) britanniques appelle le gouvernement britannique à ne pas croire aux déclarations saoudiennes sur le meurtre de Khashoggi.

Basher AL-Bayati   | 02.11.2018
Meurtre de Khashoggi: Rassemblement de journalistes devant l’ambassade saoudienne à Londres

Ankara

AA/ Londres

L’Union nationale des journalistes (NUJ) britanniques a organisé un rassemblement devant l'ambassade d'Arabie saoudite au centre de Londres, appelant Riyad à révéler la vérité sur le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi.

Les journalistes ont allumé des bougies devant le siège de l’ambassade saoudienne, jeudi, à la mémoire de leur collègue saoudien assassiné au consulat de son pays à Istanbul.

La secrétaire générale du NUJ, Michelle Stanistreet, a déclaré à la presse qu’elle demande que justice soit rendue concernant le meurtre de Khashoggi et que la lumière soit faite dans l’affaire.

"Ce qui est clair, c'est qu'il a été sauvagement assassiné pour avoir exercé son métier de journaliste", a déclaré Stanistreet.

Elle a souligné que ce soir [jeudi] est la veille de la Journée internationale contre l’impunité pour les crimes contre les journalistes, célébré le 2 novembre.

«Des journalistes du monde entier sont assassinés chaque semaine pour avoir fait leur travail. Il est temps que le monde prenne conscience de ces dangers. Les gouvernements, individus ou forces criminelles impliqués dans le ciblage, la surveillance, et l’assassinat de journalistes doivent rendre des comptes », a-t-elle relevé.

Stanistreet a déclaré que tous les gouvernements devraient prennent la mesure de ce qui est arrivé à Khashoggi.

Elle a appelé le gouvernement britannique à ne pas croire aux déclarations saoudiennes sur le meurtre de Khashoggi, les qualifiant de « mensonges ».

En outre, Stanistreet a exhorté Londres à reconsidérer ses relations avec Riyad, soulignant la nécessité de traduire en justice tous les responsables impliqués dans l’assassinat de Khashoggi.

De son côté, un activiste des droits de l’Homme, Jim Corn, a déclaré à Anadolu : «je suis également préoccupé par le terrorisme d'Etat auquel l'Arabie saoudite s'est livré au Yémen et à Bahreïn ».

En outre, Corn s’est déclaré également « très préoccupé par le soutien qu'ils [les Saoudiens] apportent à l'Etat terroriste d'Israël, qui assassine des Palestiniens au quotidien ».

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın