Afrique

Côte d'Ivoire : trois morts dans des affrontements à Bongouanou

- Le domicile de l'opposant Pascal Affi Nguessan a été incendié, de même qu’une école appartenant à un cadre de l'opposition, le député-maire de Bongouanou, Amalaman Gilbert, selon la même source, qui craint de nouvelles violences, dimanche.

Lassaad Ben Ahmed   | 18.10.2020
Côte d'Ivoire : trois morts dans des affrontements à Bongouanou

Cote d'Ivoire

AA / Abidjan / Fulbert Yao

Au moins trois personnes ont été tuées dans des affrontements qui ont opposé samedi à Bongouanou, ville située dans l'est de la Côte d'Ivoire, des partisans de l'opposition à ceux du parti au pouvoir, a annoncé le Front populaire ivoirien (FPI).

Le bilan des affrontements à Bongouanou entre militants du RHDP (miliciens) et ceux de l'opposition, vendredi et samedi, fait état de 3 morts, plusieurs blessés graves et des dégâts matériels importants, a indiqué le service communication du FPI, proche de l’opposant Pascal Affi Nguessan, dans un message envoyé aux médias.

Le domicile de l'opposant Pascal Affi Nguessan a été incendié, de même qu’une école appartenant à un cadre de l'opposition, le député-maire de Bongouanou, Amalaman Gilbert, selon la même source, qui craint de nouvelles violences, dimanche.

Ces nouvelles violences, coïncident avec la campagne électorale, démarrée jeudi 15 octobre, et qui se poursuit pour une durée de 15 jours.

A l’heure actuelle, aucune source officielle n'a encore confirmé ce bilan.

Samedi, lors d'une rencontre avec des partis politiques, le Premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko a appelé l'opposition initiatrice de la "désobéissance civile", à retirer son mot d'ordre et à prendre sa place dans le jeu politique.

Dimanche, une mission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (Cedeao), visant à contribuer à la poursuite normale du processus électoral et à la tenue de l’élection présidentielle dans une atmosphère apaisée est attendue, à Abidjan.

Au cours de son séjour, la délégation devrait rencontrer les candidats à l’élection présidentielle et avoir des séances de travail avec le Premier ministre, le Ministre des affaires étrangères et son collègue chargé de la Sécurité et de la Protection civile.
Elle a également prévu de s’entretenir avec le Groupe informel d’Ambassadeurs (Pays membres permanents du Conseil de Sécurité et autres).


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın