Afrique

Tunisie : Arrestation de deux terroristes de Daech dans une région proche de la capitale

-Le ministère tunisien de l'Intérieur a déclaré dans un communiqué qu'un membre de Daech communiquait avec les partisans de l'organisation terroriste à l'étranger et comptait les rejoindre.

Mourad Belhaj   | 27.07.2020
 Tunisie : Arrestation de deux terroristes de Daech dans une région proche de la capitale

Tunisie

AA / Tunisie / Adel Thebti

Le ministère tunisien de l'Intérieur a annoncé, lundi, l'arrestation, dans le gouvernorat de l'Ariana (proche de la capitale) de deux terroristes de Daech, dont l'un communiquait virtuellement avec des membres de l’organisation terroriste à l'étranger et comptait les rejoindre.

C’est ce qui ressort d’un communiqué du ministère de l'Intérieur tunisien, consulté par le correspondant de l'Agence Anadolu.

Selon le communiqué, "les services de l’unité nationale de recherche sur la criminalité terroriste et la criminalité organisée, relevant de la direction générale de la sécurité nationale, ont identifié et interpellé un terroriste ayant prêté allégeance à Daech".

Le communiqué précise que l’élément terroriste avait "suivi une formation sur la façon de fabriquer des explosifs et de commettre des assassinats"

Et de souligner que le terroriste arrêté "communiquait via des réseaux virtuels cryptés avec d'autres parties de la même organisation à l'étranger pour les rejoindre sur les champs de bataille", sans plus de détails sur le lieu ou le pays.

Le terroriste a été capturé dans la région de Raoued, relevant du gouvernorat de l'Ariana, alors qu’il était en compagnie d'un sympathisant de la même organisation terroriste, qui a également été arrêté.

Le communiqué du ministère tunisien de l'Intérieur a ajouté que "les deux individus ont été transférés devant le pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, et le juge d'instruction en charge de l'affaire a émis un mandat de dépôt à leur encontre".

Les autorités tunisiennes ont annoncé, mercredi dernier, avoir démantelé une cellule terroriste qui prévoyait de s’attaquer à des établissements sécuritaires et des patrouilles des forces de l’ordre dans le pays.

Un communiqué du ministère de l'Intérieur avait expliqué que "les forces de sécurité ont démantelé une cellule terroriste composée de 5 éléments, dont une femme (l'épouse de l'un de ses membres, surnommé Emir de la cellule)", sans préciser l'organisation à laquelle ils appartenaient.

"La cellule opérait entre les gouvernorats de Sousse (est), Kasserine (centre ouest) et Gabès (sud), et prévoyait de s’attaquer aux forces de l’ordre, notamment, les établissements sécuritaires et les patrouilles des forces de sécurité".

Depuis mai 2011, la Tunisie a été témoin d'actes terroristes, qui se sont intensifiés depuis 2013, tuant des dizaines de membres des forces de l’ordre, de membres de l’armée, ainsi que des touristes étrangers.

*Traduit de l’Arabe par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın