Turquie

Une délégation turque effectuera une visite en Égypte, en mai

Une délégation turque effectuera une visite en Égypte, en mai

Şerife Çetin,Nazlı Yüzbaşıoğlu   | 15.04.2021
Une délégation turque effectuera une visite en Égypte, en mai

Ankara

AA / Ankara

Une délégation turque effectuera une visite en Égypte au mois de mai sur invitation, a annoncé le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu.

Cavusoglu répondait, jeudi, aux questions relatives à l'actualité lors d'un programme télévisé.

À propos des relations avec l'Égypte, Cavusoglu a indiqué qu'il a été convenu que le dialogue ouvert à travers les services de renseignements des deux pays soit poursuivi via les ministères des Affaires étrangères.

Il a rappelé que les relations ont été tendues après le putsch militaire en Égypte et a ajouté : "Malgré cela, nous avons toujours souligné que le peuple égyptien est peuple frère de la Turquie."

"La stabilité et la prospérité de l'Égypte sont importantes pour tous", a-t-il insisté.

Cavusoglu a marqué l'importance de l'Égypte pour le monde musulman, l'Afrique et la Palestine.

"L'Égypte a invité une délégation turque. Une délégation ira en Égypte début mai", a-t-il dit.

Il a précisé qu'il s'agira d'une délégation au niveau ministériel.

Par ailleurs, Cavusoglu s'est prononcé concernant les tensions en mer Noire.

"La Turquie souhaite que la mer Noire soit une mer de paix", a-t-il indiqué.

Ainsi, à propos des tensions entre l'Ukraine et la Russie dans cette région, Cavusoglu a souligné qu'Ankara souhaiterait que ce problème soit résolu par des voix paisibles.

Le ministre a en outre indiqué que son pays entretient de bonne relations avec la Russie et l'Ukraine et mène une politique ouverte et sincère.

Quant à l'annulation du passage des navires américains du Bosphore, Cavusoglu a indiqué que la Turquie en a été informé de manière orale mais qu'elle n'a pas reçu de document écrit.

"Si les navires ne traversent pas aujourd'hui, la procédure visant à avertir 15 jours au préalable le passage sera relancée. La Turquie applique la convention de Montreux à la lettre. Ni la Russie, ni personne d'autre ne doit se soucier à ce sujet", a-t-il conclu.

*Traduit du turc par Ayse Betul Akcesme

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.