Turquie

Un élevage d'oie établi dans l'Est de la Turquie est dépassé par les commandes

Mazlum Tugrul, 34 ans, a vendu ses 30 bovins pour lancer son élevage d'oies dans le district de Varto à Muş, il reçoit désormais de nombreuses commandes.

Yahya Sezgin   | 13.01.2020
Un élevage d'oie établi dans l'Est de la Turquie est dépassé par les commandes

Muş

Mus / AA 

Mazlum Tugrul, qui a vendu ses bovins il y a 2 ans sur les conseils d'un directeur de banque, a adopté 3 000 oisons et créé une ferme dans le village d'Üçbulak du district de Varto, dans la région orientale de Turquie à Van.

Les oisons de Tugrul ont vite grandi, et les œufs pris en charge par des couveuses artificielles ont permis à celui-ci d'élargir son élevage.

Cependant il éprouve quelques difficultés à répondre aux nombreuses commandes.

Tugrul qui vend des oies élevées en prairies et dans les ruisseaux, reçoit des commandes de diverses régions de la Turquie.

Selon Tugrul, "la plume et le foie gras d'oie sont très appréciés dans les pays européens.

"En utilisant les incitations de l'État pour développer ma ferme, je vise à davantage professionnaliser et accroître mes services, et ainsi à participer à l'économie de mon pays", a déclaré Tugrul à l'Agence Anadolu (AA), n'oubliant par de rappeler le prix unitaire de ses oies de 100 à 180 lires turques, soit de 15 à 28 euros.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın