Turquie

Turquie: Une Hollandaise devient "l'ange protectrice" des animaux abandonnés

- Lisanne Hillen, une jeune femme hollandaise qui vit en Turquie, s'est adonnée aux animaux abandonnés.

Ferdi Uzun,Ayşe Betül Gedikoğlu   | 07.08.2019
Turquie: Une Hollandaise devient "l'ange protectrice" des animaux abandonnés

Aydın

AA - Aydin (Turquie)

Lisanne Hillen, d'origine hollandaise, offre un chaleureux foyer aux animaux abandonnés dans la province turque d'Aydin, à l'ouest du pays.

La jeune femme, âgée de 29 ans et originaire des Pays-bas, a achevé son cursus universitaire en Angleterre.

Lorsqu'elle faisait ses études de master, Lisanne a rencontré Alp Ayaydin, d'origine turque, et une histoire d'amour s'est éclose.

Trois ans avant, elle a pris la décision de s'installer à Aydin et l'année dernière, les jeunes amoureux ont uni leur vie par le mariage.

Aujourd'hui, Lisanne affirme considérer la Turquie comme sa "propre patrie". Elle a appris la langue du pays en très peu de temps.

Elle explique apporter son soutien à son mari, propriétaire d'un collège privé, concernant les sujets financiers de l'école durant la première moitié de la journée.

Cependant, elle consacre ses après-midi aux soins des animaux abandonnés.

La jeune femme a mis en place des installations dans trois endroits différents de la ville. Tous les jours, elle les nourrit et s'occupe d'eux de près.

Par ailleurs, elle en a adopté quatre et s'en occupe chez-elle.

Lors d'une interview accordée à l'agence Anadolu, Hillen a affirmé que la nature et la population turque l'ont profondément impressionné.

Affirmant qu'aux Pays-Bas il n'y a pas d'animaux abandonnés dans les rues, Hillen a poursuivi: "Lorsque j'ai vu qu'il y avait beaucoup de chien abandonné ici, j'ai voulu faire quelque chose pour eux. Les chiens doivent être aux côtés des humains, dans leurs maison ou dans leurs jardins. Leur seul souhait est d'être aimé et un peu de nourritures."

"Je leurs apporte régulièrement de la nourriture et de l'eau propre. Je reçois une bonne énergie d'eux, ils sont comme mes enfants", a-t-elle déclaré.

Hillen a fait par de ses sentiments envers la Turquie.

"J'ai vécu aux Pays-Bas et en Angleterre mais je me suis sentie comme chez moi en Turquie. La Turquie est devenue ma patrie. Ici, les gens sont très chaleureux. Ils ont été très gentils envers moi. Malgré la différence culturelle, je ne me suis jamais sentie comme une étrangère ici", a-t-elle expliqué.


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın