Turquie

Turquie : réouverture du monastère de Sumela après sa restauration

- Le Président turc, Erdogan participera par vidéoconférence, à la cérémonie d'inauguration

Nur Asena Gülsoy   | 28.07.2020
Turquie : réouverture du monastère de Sumela après sa restauration

Trabzon

AA – Trabzon (Turquie)

Le monastère de Sumela, situé dans la ville turque de Trabzon (nord-est), sera réouvert après les travaux de restauration.

Il s'agit de l'une des destinations principales de tourisme religieux en Turquie.

Les travaux de restauration ont commencé en février 2016 et ont visé à renforcer les roches qui accueillent ce monastère notamment.

Le monastère a été fermé aux visites en septembre 2015 à cause du risque de chute de pierre.

La première étape des travaux a été achevée et les visites ont repris en mai 2019.

Les travaux à l'intérieur du monastère ont été achevé et ce site est désormais près à accueillir ses visiteurs.

Une cérémonie d'inauguration sera organisée ce mardi, avec la participation par vidéoconférence du Président Recep Tayyip Erdogan, pour célébrer la réouverture du monastère après cinq ans environ.

Le monastère est inscrit sur la liste provisoire du patrimoine culturel mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) en 2000.

Une messe y avait été organisée le 15 août 2010 avec la participation des chrétiens orthodoxes, après 88 ans.

La Turquie accorde une importance à la protection et à la restauration des lieux de culte, dont l'église arménienne d'Akdamar sur l'île Akdamar au lac Van (est), le Grand synagogue d'Edirne (nord-ouest) et l'église bulgare Sveti Stefan à Istanbul.

La Turquie compte 180 mille 854 chrétiens et environ 20 mille juifs. Ces communautés non musulmanes constituent environ 0,4% de la population totale. Le pays compte en outre 435 lieux de cultes, dont des synagogues et églises vieux de plusieurs siècles.

Le monastère de Sumela se situe sur les contreforts de la montagne Karadag dans la vallée Altindere, dans le district de Macka, à une altitude de 300 mètres environ.

Plusieurs parties du monastère avaient été rénovées au 18ème siècle et certains murs ont été ornés de fresques. L'ajout des grands bâtiments au 19ème siècle a rendu le monastère davantage splendide, accueillant ainsi nombreux voyageurs durant son apogée.

La principale église de pierre, quelques chapelles, une cuisine, les chambres, une salle de chambre pour les invités, une bibliothèque et le font sacré sont les parties principales. Le monastère a aussi un grand aquaduc qui l'approvisionne en eau.

*Traduit du turc par Nur Asena Gülsoy

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın