Türkİye, Politique, Culture et Arts, Archive, Archive

Etats Unis : Un documentaire fait ressortir des liens entre le mouvement Gülen et la CIA

Le film documentaire est l’œuvre de Sarkan Kuç.

08.02.2015
Etats Unis : Un documentaire fait ressortir des liens entre le mouvement Gülen et la CIA

AA/ Pennsylvanie (Etats-Unis)/ Mustafa Çağlayan

Un film documentaire sur le mouvement turc de Fethullah Gülen, dont le chef réside depuis dix-sept ans aux Etats-Unis, a été diffusé pour la première fois, samedi, en Pennsylvanie aux Etats Unis.

Le documentaire fait montre que le mouvement mène ses activités sur instructions et orientations de l’Agence centrale de renseignement (CIA), au service des intérêts des Etats Unis dans les pays où il s’active.

Le film documentaire, dont le réalisateur est Sarkan Kuç a pour titre « The Gülen : Project Gladio », a été diffusé pour la première fois à la salle de cinéma « Gap Theater » située à proximité de la localité de Salursburg où se trouve le siège du mouvement Gülen.

Le film recèle des discours et des allocutions inédits de Gülen, peu connues pour l’opinion publique, ainsi que des informations publiées par les médias au fil des années sur les activités de Gülen et son mouvement.

Le documentaire est parsemé de témoignages et d’interviews avec des experts qui se sont prononcés sur le mouvement, ses objectifs et son référentiel.

Selon le documentaire, le mouvement Gülen avait établi des relations avec des organisations fondées par l’OTAN et les Etats-Unis en vue de contrer le raz-de marée communiste, plus connue en Europe par « Gladio » et en Turquie par « Kontrgerilla ».

Le documentaire ajoute que le mouvement est devenu plus actif, après l’effondrement de l’ex-Union soviétique et s’est déployé dans plusieurs régions du monde, notamment en Asie centrale, au service des intérêts des Etats Unis et sur ordres de l’Agence centrale des renseignements (CIA).

Lee film documentaire relate des extraits des discours prononcés par Gülen dans lesquels il appelle ses partisans à s’organiser et à s’infiltrer dans les institutions de l’Etat turc.

A la suite de la diffusion du film, le réalisateur Sarkan Kuç a tenu un point de presse dans lequel il fait la lumière sur son œuvre.

Kuç a affirmé que le travail sur ce film a entamé depuis trois ans. L’idée était d’essayer de répondre à la question de savoir quelle force et qu’est ce qui attire dans le personnage de Fethullah Gülen ?

Le film, selon son réalisateur, n’a pas pour objectif de faire du sensationnel ou de projeter extrapolations hasardeuses. Il s’agit plutôt de déduire des résultats à travers un travail de réflexion et une œuvre d’investigation qui a embrassé les différentes activités du mouvement dans plusieurs pays.

Le film documentaire sera diffusé, dimanche, au centre Anthology Film Archives à New York.    

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın