Turquie

Erdogan annonce la création d’un Conseil de coopération turco-algérienne de haut niveau

Mona Saanounı   | 26.01.2020
Erdogan annonce la création d’un Conseil de coopération turco-algérienne de haut niveau

Ankara

AA/Alger/Enes Kaplan,Zafer Fatih Beyaz

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a annoncé, dimanche, la création du Conseil de coopération turco-algérienne de haut niveau, et ce, lors de sa visite actuelle en Algérie.

Erdogan a, entre autres, indiqué que l’Algérie est « le deuxième plus grand partenaire de la Turquie dans le continent africain ».

C’est ce qui ressort d’une conférence de presse animée par le président turc, conjointement avec son homologue algérien, Abdelmajid Tebboune, dans la capitale Alger.

La visite d’Erdogan en Alger est la première visite effectuée par un président depuis l’élection de Tebboune, en décembre dernier.

Le président turc a souligné que les institutions concernées par la coopération dans les deux pays ont signé l’accord de la création d’un Conseil de coopération turco-algérienne de haut

niveau. Il a souhaité, dans le même ordre d’idées, le succès aux travaux de ce Conseil.

Erdogan a annoncé avoir invité Tebboune à visiter la Turquie, au cours de cette année, pour participer à la première réunion du Conseil de coopération.

Il a précisé, dans le même contexte, qu’il avait discuté avec la partie algérienne des moyens d’augmenter le volume des échanges commerciaux à 5 milliards de dollars.

Et d’ajouter que « Nos investissements en Algérie ont atteint 3.5 milliards de dollars, ce qui reflète la confiance que vouent les investisseurs turcs à l'Algérie».

Le président turc a également souligné que « les échanges entre les deux pays, dans le domaine économique, sont basés sur les intérêts mutuels ».

Il a assuré que les deux pays encouragent les hommes d’affaires turcs et algériens à construire de nouveaux partenariats et à créer de nouvelles opportunités au profit des jeunes des deux pays.

« Nous ouvrirons de nouveaux bureaux dans toutes les régions de l’Algérie pour délivrer les visas d’entrée aux citoyens algériens », a indiqué Erdogan.

Il a poursuivi, dans ce contexte, que la Turquie a dernièrement annulé le visa pour les ressortissants algériens âgés de moins de 15 ans et de plus de 65 ans.

Erdogan a assuré, d’autre part, que les deux pays ont décidé d’approfondir davantage la coopération dans le domaine des industries de défense afin de répondre aux besoins des forces sécuritaires.

Le président turc a félicité son homologue algérien pour son élection, exprimant sa fierté d’être le premier président qui visite l’Algérie depuis l’élection de Tebboune.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın