Türkİye

Altun annonce le retrait des forces turques d'Afghanistan

- "La détérioration rapide de la sécurité à l’aéroport de Kaboul a nécessité une réévaluation de la situation sur le terrain" a indiqué Fahrettin Altun, président de la Communication de la Présidence turque

Ayşe Betül Akçeşme   | 26.08.2021
Altun annonce le retrait des forces turques d'Afghanistan

Ankara

AA / Ankara / Ayşe Betül Akçeşme

"La Turquie a pris la décision d'évacuer ses forces armées de l'aéroport de Kaboul suite aux récents développements" a déclaré le président de la Communication de la Présidence turque, Fahrettin Altun.

Altun a diffusé, jeudi, plusieurs messages sur Twitter dans lesquels il commentait les derniers développements en Afghanistan.

Il a tout d'abord indiqué que la Turquie s'est engagée pour la paix et la stabilité en Afghanistan, notant la présence des forces armées turques en Afghanistan depuis 2002, dans le cadre d'accords bilatéraux et multilatéraux.

"Nous avons soutenu le peuple Afghan dans sa lutte pour reconstruire leur pays et nous continuerons à le faire", a-t-il souligné.

“Au cours des 20 dernières années, nos forces ont honorablement servi pour assurer la sécurité du peuple afghan et contribuer à la stabilité en Afghanistan. La sympathie du peuple afghan envers nos soldats a été constatée par tous ceux qui ont visité la région”, a-t-il poursuivi.

Altun a précisé que la Turquie a toujours fait appel, sous le leadership du Président turc [Recep Tayyip Erdogan], à la nécessité d'un effort multilatéral et international pour le maintien de la paix et de la sécurité en Afghanistan.

"Les récentes images provenant de l’Aéroport International Hamid Karzai sont le résultat du changement des dynamiques politiques de ces dernières semaines. La détérioration rapide de la sécurité à l’aéroport a nécessité une réévaluation de la situation sur le terrain", a-t-il déclaré.

Altun a rappelé que "La Turquie avait affirmé sa volonté d'assurer la sécurité à l’aéroport de Kaboul si certaines conditions étaient remplies."

"Malgré les récents incidents, les forces turques ont aidé à maintenir la sécurité et l'ordre. Nos avions militaires ont évacué quelque 1129 civils", a-t-il noté.

Enfin, Altun a conclu que la Turquie a décidé d'évacuer ses forces armées de l'aéroport de Kaboul suite "aux récents développements" et "aux consultations avec ses partenaires".

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.