Turquie

A la frontière grecque, les réfugiés décident de retourner en Turquie

- Face au refus grec d'ouvrir les portes et à l'épidémie de coronavirus covid-19.

Salih Baran,Tuncay Çakmak   | 27.03.2020
A la frontière grecque, les réfugiés décident de retourner en Turquie ( Salih Baran - Anadolu Ajansı )

Edirne

AA - Edirne (Turquie)

Les réfugiés, qui attendaient à la frontière grecque depuis plus d’un mois, dans l’espoir d’entrer en Europe, ont décidé, vendredi, de quitter la zone.

Les réfugiés, déçus du comportement des autorités grecques qui ne leur ont pas ouvert les portes, ont fait savoir aux autorités turques qu’ils ont décidé de quitter la zone tampon entre les deux pays.

Par ailleurs, les responsables turcs ont expliqué à l’ensemble des migrants et réfugiés présents sur place, les risques qu’ils prennent en restant dehors alors que l’épidémie de coronavirus sévit.

Tous ont finalement décidé de quitter les lieux.

La préfecture d’Edirne, province à la pointe nord-ouest de la Turquie, a envoyé en bus les migrants et réfugiés dans des centres d’accueil.

Une fois la période de quarantaine effectuée, ils seront envoyés dans les régions du pays qui pourront les accueillir.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın