Turquie

Tunisie-Turquie : Trois accords et un protocole signés

- Dans les domaines militaire, environnemental et de l’investissement

Yosra Ouanes   | 27.12.2017
Tunisie-Turquie : Trois accords et un protocole signés

Tunis




AA / Tunis / Yosra Ouannès

La Tunisie et la Turquie ont signé, mercredi, au Palais de Carthage à Tunis, trois accords de coopération dans différents domaines, et un protocole d’accord dans le domaine de la formation militaire.

Les accords ont été signés au cours d’une cérémonie organisée en marge de la «visite d’Etat» effectuée par le président turc, Recep Tayyip Erdogan, à Tunis, selon des déclarations faites aux médias par le ministre tunisien des Affaires étrangères, Khemaies J’hinaoui.

J’hinaoui a déclaré au Palais de Carthage que « le premier accord porte sur la coopération dans le domaine militaire », relevant qu’un «protocole visant à renforcer la coopération entre les deux pays dans le domaine de la formation militaire a été signé et il y a une possibilité à tenir des stages de formation en Turquie », a-t-il dit.

« Le deuxième accord est relatif à la protection et à l’encouragement des investissements entre les deux pays », a poursuivi le ministre, qualifiant cet accord de « très important dans le domaine de l’impulsion des investissements turcs en Tunisie ».

«Le troisième mémorandum d’entente concerne la coopération et le partenariat dans le domaine environnemental », a encore précisé J’hinaoui.
Dans le même ordre d’idées, le ministre a souligné qu’il existe une coopération stratégique entre les deux pays dans le cadre du Conseil de coopération stratégique tuniso-turc » qui se réunira en 20178 au niveau de la présidence des deux gouvernements, sans pour autant préciser de date.

« La Turquie fait preuve de compréhension par rapport à la situation économique que traverse la Tunisie et dispose de la volonté d’aider la Tunisie pour promouvoir ses exportations à destination de la Turquie », a-t-il relevé.

Le volume des échanges commerciaux entre les deux pays s’élèvent à 1 milliard 125 millions de dollars, selon les déclarations du président turc au cours d’une conférence de presse conjointe tenue avec son homologue tunisien, Béji Caid Essebsi, plus tôt dans la journée du lundi.

La Tunisie est devenue une destination importante des investissements turcs. Quelque 50 entreprises turques sont implantées en Tunisie dans différentes secteurs ont permis de créer 2500 postes d’emploi (dont 100 pour les Turcs établis en Tunisie), selon des statistiques officielles tunisiennes.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan était arrivé, tard dans la soirée du mardi, en Tunisie, en provenance du Tchad, à la clôture d’une tournée africaine, entamée, dimanche, au Soudan.

Erdogan effectue son premier déplacement en Tunisie en sa qualité de président de la République. Il s’était déjà rendu à Tunis à deux reprises alors qu’il était Premier ministre, en septembre 2011 et en juin 2013, dans le cadre du renforcement des relations bilatérales et de l’appui apporté aux révolutions du Printemps arabe.

Lundi, la Présidence tunisienne avait indiqué dans un communiqué que la visite d’Etat qu’effectue le président Erdogan en Tunisie intervient à l’invitation du président tunisien Béji Caid Essebsi.



Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın