Sport

MMA: Khabib Nurmagomedov menace de quitter l'UFC

"Pourquoi sanctionnez-vous uniquement mon équipe? Les deux équipes se sont battues. Si vous dites que j'ai commencé, alors je ne suis pas d'accord, j'ai fini ce qu'il (Conor McGregor) avait commencé..." a lancé le lutteur russe.

Ekip   | 11.10.2018
MMA: Khabib Nurmagomedov menace de quitter l'UFC ( Daniel Cardenas - Anadolu Agency )

Ankara
AA / Paris / Eşref Yeftale

Le combattant daghestanais vient de littéralement fustiger l'UFC, jeudi, sur son compte Instagram après la décision de l'organisation phare de la MMA d'éliminer son compatriote, Zubaira Tukhugov, à la suite de la bagarre générale qui avait éclaté à la fin de la rencontre contre l'Irlandais Conor McGregor, lors de l'UFC229, samedi dernier à Las Vegas.

Lancé comme le match de tous les temps, le lutteur russe d’origine caucasienne, Khabib Nurmagomedov (27 victoires, 0 défaite) avait littéralement écrasé la star du MMA, le fantasque Irlandais Conor McGregor, en remportant la victoire par soumission lors du 4eme round, le 6 octobre dernier, dans une rencontre qui avait tenu toutes ses promesses.

Ne parvenant pas à calmer ses ardeurs, Khabib avait répondu aux provocations du clan de McGregor, entrainant la confusion la plus totale en fin de rencontre, et une bagarre générale tant en dehors de l’octogone que dans l’arène avec les soutiens de Nurmagomedov s’en prenant directement à Conor sur le ring. Du jamais vu dans l’histoire de la compétition.

Revenant sur tous ses événements, Nurmagomedov demande à l'UFC, dans sa déclaration de presse, pourquoi Conor n'a pas été sanctionné lors de l'attaque du bus, lors des insultes envers sa famille, sa religion et sa nation etc.. ?

"Pourquoi sanctionnez-vous uniquement mon équipe? Les deux équipes se sont battues. Si vous dites que j'ai commencé, alors je ne suis pas d'accord, j'ai fini ce qu'il (Conor McGregor) avait commencé..." a lancé le lutteur russe.

Khabib demande clairement à l'organisation d'arts martiaux mixtes de réintégrer son "frère" Zubaira, le cas échéant, l'UFC peut rompre son contrat sans aucun souci et que "dans le cas contraire, c'est lui qui le ferai avec plaisir..." a souligné le champion en titre.

Le daghestanais a continué sa déclaration de presse, en menaçant l'organisation présidée par Dana White, en affirmant que "l'UFC pouvait même garder l'argent toujours non-payé après sa victoire (env. 2 millions $), en espérant qu'ils ne s'étoufferont pas avec"!

Et de conclure: "nous avons défendu notre honneur et c'est la chose la plus importante. Nous avons l'intention d'aller jusqu'à la fin de ce combat..."
Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın