Sport

Football : La Turquie, outsider incontournable de l'Euro 2020

- Şenol Güneş : « Nous sommes venus ici pour gagner comme tout le monde »

Fatma Bendhaou   | 11.06.2021
Football : La Turquie, outsider incontournable de l'Euro 2020

France


AA / Paris / Eşref Yeftale

Tous les fans de football sont au courant, la Turquie se lève et dort avec le football, la Turquie vit au rythme du football, parfois avec un fanatisme exaspérant, mais même si cela paraît contradictoire, une passion hors-limite attire tous les amoureux du ballon rond.

Malgré cette ferveur extraordinaire autour de ce sport populaire, la Turquie n’a jamais pu véritablement briller au plus haut niveau, malgré une Coupe de l’UEFA remportée avec le Galatasaray en 2000 dans les compétitions de clubs, la troisième place historique lors de la Coupe du Monde qui s’est déroulée au Japon en 2002, ou encore la demi-finale perdue contre l’Allemagne lors de l’Euro 2008.

A l’aube du début de l’Euro 2020 de football avec un superbe match d’ouverture qui se déroulera au Stade Olympique de Rome ce vendredi 11 juin à 21h00 entre la Turquie et l’Italie, les supporters turcs n’ont jamais été aussi impatients qu’un tournoi débute et les raisons sont multiples.

La sélection de Turquie revient donc sur le devant de la scène pour jouer les trouble-fêtes dans une compétition internationale après avoir manqué la coupe du Monde Russie 2018, avec sa qualification à l’Euro 2020 dans le groupe A en présence de l’Italie, de la Suisse et du Pays de Galles.

Invaincue depuis 27 rencontres, l’Italie reste favorite de cette poule, mais la Turquie est bel et bien l’un des outsiders à prendre au plus sérieux dans cette phase de poule, puis le cas échéant en cas de qualification pour les huitièmes de finale de la compétition.

Avec un mental d’acier et un esprit guerrier à l’image du « Kral » (Roi) Burak Yilmaz et sa superbe saison à Lille, l’expérimenté attaquant, véritable architecte du sacre de la formation nordiste avec ses 16 buts en Ligue 1, a bien l'intention d'emmener ses jeunes coéquipiers le plus loin possible lors de cet Euro.

Sous la houlette de leur coach Şenol Günes, la Turquie a décidé ses dernières années de complètement renouveler l’équipe nationale, grâce notamment à l’émergence de jeunes joueurs qui sont partis jouer dans les plus grands championnats d’Europe, une situation qui a permis à la sélection turque de franchir un palier dans le football européen comme le prouve les victoires retentissantes contre les Pays-Bas (4-2) et la Norvège (3-0) lors des récentes éliminatoires en vue de la Coupe du Monde Qatar 2022.

L’Equipe de France aussi en a aussi fait les frais lors de la double confrontation contre la Turquie en concédant une surprenante défaite 2-0 à Konya le 8 juin 2019, et le match nul au Stade de France sur le score de 1-1, le 14 octobre 2019 lors des éliminatoires de l’Euro 2020.

La Turquie se repose avant tout sur une défense qui n’a rien à envier aux plus grandes équipes nationales du monde, avec de jeunes défenseurs centraux de renommée avec Çağlar Söyüncü (25 ans) ayant largement fait ses preuves à Leicester City, Ozan Kabak (21 ans) en prêt cette saison à Liverpool ou encore Merih Demiral (23 ans) pensionnaire de la Juventus de Turin.

Dans les buts, Şenol Güneş a la chance d’avoir le choix entre les deux pépites du football turc : Uğurcan Çakır (25 ans) et Altay Bayındır (23 ans), deux jeunes gardiens dont les noms circulent déjà dans les listes de transfert des plus grands clubs européens.

A droite, Zeki Çelik (24 ans) qui a fait le bonheur du LOSC, ou encore Mert Müldür (22 ans) joueur de Sassuolo, et à gauche le jeune latéral du Beşiktaş Ridvan Yilmaz (20 ans) compléteront cette défense à quatre de la traditionnelle formation de Güneş.

Le milieu de terrain est aussi composé de jeunes et talentueux joueurs avec notamment le milieu offensif du Milan AC, Hakan Çalhanoğlu (27 ans), ou encore l’indispensable milieu récupérateur du Fenerbahçe Ozan Kabak (26 ans), entouré de plusieurs joueurs offensifs de talent comme le Lillois Yusuf Yazıcı (24 ans) ou encore Cengiz Ünder (23 ans - Leicester City).

Şenol Güneş se reposera bien évidemment sur l’homme en forme du moment côté turc, avec le caractériel Burak Yılmaz qui du haut de ses 35 ans sera de loin, l’atout majeur de la Turquie dans cette compétition, mais qui sera aussi le « grand frère » de la plus jeune équipe de l’Euro 2020 avec une moyenne d’âge de 24,6 ans !

Interrogé lors de la dernière séance d’entrainements avant le match d’ouverture de l’Euro de ce vendredi soir contre l’Italie, le coach turc s’est montré serein : « Tous nos joueurs vivront cette expérience pour la première fois, à l'exception de Burak (Yılmaz), Ozan (Tufan) et Hakan (Çalhanoğlu), qui ont déjà participé au Championnat d'Europe. »

« Nous n'avons pas de victoire contre notre adversaire. On sera très fier si l’on pouvait goûter à notre premier succès… Roberto Mancini connaît bien la Turquie, il a travaillé à Galatasaray. Nous savons qu'il a de bons joueurs dans son équipe. Nous ne sommes pas venus à ce tournoi en tant qu'équipe favorite. C'est notre objectif d'être parmi les favoris. Passons d'abord le groupe, et après j'espère que nous jouerons la finale avec l'Italie » a lancé Güneş jeudi soir lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match.

Le sélectionneur turc n'hésitera pas à fixer la barre très haut en concluant : « nous sommes venus ici pour gagner comme tout le monde »

Le match d’ouverture opposant l’Italie et la Turquie se déroulera ce vendredi soir à 21h00 (gmt+1) au stade Olympique de Rome.

Effectif de l’équipe nationale de Turquie :

Entraîneur : Şenol Güneş (69 ans)

Gardiens de but : Mert Günok (32 ans - Başakşehir), Uğurcan Çakır (25 ans - Trabzonspor), Altay Bayındır (23 ans - Fenerbahçe)

Défenseurs : Zeki Çelik (24 ans – Lille), Mert Müldür (22 ans – Sassuolo), Merih Demiral (23 ans – Juventus), Ozan Kabak (21 ans – Liverpool), Çağlar Söyüncü (25 ans – Leicester), Kaan Ayhan (26 ans – Sassuolo), Umut Meraş (25 ans – Le Havre), Rıdvan Yılmaz (20 ans – Beşiktaş)

Milieux : Okay Yokuşlu (27 ans – West Bromwich), Taylan Antalyalı (26 ans – Galatasaray), Dorukhan Toköz (25 ans – Beşiktaş), Ozan Tufan (26 ans – Fenerbahçe), Orkun Kökçü (20 ans – Feyenoord), Yusuf Yazıcı (24 ans – Lille), İrfan Can Kahveci (25 ans – Fenerbahçe), Hakan Çalhanoğlu (27 ans – Milan AC)

Attaquants : Cengiz Ünder (23 ans – Leicester), Abdülkadir Ömür (21 ans – Trabzonspor), Kerem Aktürkoğlu (22 ans – Galatasaray), Burak Yılmaz (35 ans – Lille), Enes Ünal (24 ans – Getafe), Kenan Karaman (27 ans – Düsseldorf), Halil İbrahim Dervişoğlu (21 ans – Galatasaray)

Voici dans ce qui suit les rencontres de la Turquie pour le compte de la poule A de l’Euro 2020 de football :
Groupe A : Italie, Suisse, Turquie, Pays de Galles
Turquie – Italie, 11 juin 2021 à 21h00 (gmt+1)
Turquie – Pays de Galles, 16 juin 2021 à 18h00 (gmt+1)
Turquie – Suisse, 20 juin 2021 à 18h00 (gmt+1)

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın