Turquie, Sante

La Turquie s'affirme en tant que pôle régional du tourisme médical

-Malgré la crise sanitaire du nouveau coronavirus ayant lourdement affecté le tourisme, la Turquie ayant investi massivement dans le secteur, a accueilli 1 million 200 mille touristes de la santé en 2020, devenant ainsi la 4ᵉ destination mondiale.

Mona Saanouni   | 22.02.2021
La Turquie s'affirme en tant que pôle régional du tourisme médical

Ankara

AA/ Istanbul /Fatih Karakaya

Avec ses investissements croissants dans le secteur du tourisme médical, la Turquie s'est affirmée en 2020 comme une destination majeure, à l'échelle globale.

Le pays à la croisée de l'Europe, de l'Asie et de l'Afrique, a accueilli l'année dernière, plus d’un million 200 mille touristes ayant séjourné dans le pays pour des raisons médicales.

Le tourisme de santé en Turquie témoigne d'une vitalité grandissante ces dernières années, avec notamment, le développement des hôpitaux urbains, que le Président turc Recep Tayyip Erdogan a défini comme "l'une des priorités de son gouvernement".

La Turquie a notamment su faire parler d’elle à travers sa gestion réussie de la pandémie Covid-19, ainsi que de sa campagne de vaccination. Nul ne doute que les hôpitaux urbains ont largement contribué à cette réussite, ainsi qu'à la renommée internationale qui a été édifiée pour la destination numéro 1 de la Région Europe Moyen-Orient Afrique du Nord, dans le secteur du tourisme médical.

Plusieurs décennies d'investissement dans ses infrastructures médicales ont permis à la Turquie de sauver des dizaines de milliers de vies et d'attirer des touristes de la santé, sans avoir eu à investir dans de massives campagnes promotionnelles.

Les médias de nombreux pays du Moyen-Orient, d'Afrique et d'Europe (à l'exception des médias français) ont multiplié les reportages et articles sur la réussite du secteur du médical turc au cours de l'année 2020, cet engouement des médias ayant suscité l'intérêt de nouveaux patients désireux d'accéder à des soins de meilleure qualité, pour un coût moindre.

- La Turquie se hisse à la 4ᵉ place mondiale

Selon le dernier rapport en date de la Ligue mondiale de la Santé, la Turquie se classe en 4ᵉ position globale, en termes de nombre de visiteurs, derrière Taïwan, l’Inde et la Malaisie.

Malgré les restrictions de voyage imposées à l'international durant la majeure partie de l'année 2020, le tourisme médical a attiré plus d’1 million 200 000 personnes en Turquie l'année passée. L’Irak, la Libye, l’Azerbaïdjan, l’Algérie, l’Arabie Saoudite et le Kazakhstan constituent les principaux pays d'origine des touristes de la santé en Turquie.

Selon les données du ministère de la Santé, les opérations chirurgicales apparaissent comme le premier motif pour les séjours médicaux, les touristes préférant les médecins turcs, notamment pour les chirurgies cardiovasculaires, les fécondations in vitro et les traitements des cancers.

Le tourisme de santé relatif aux besoins esthétiques des patients, tels que l’implant de cheveux, les soins dentaires ainsi que les chirurgies esthétiques attirent également une large patientèle.

* 4 milliards de dollars de revenus

La Turquie a engendré plus de 4 milliards de dollars de revenus grâce au tourisme médical en 2020.

Selon les experts, la Turquie pourrait battre un nouveau record en 2021, avec notamment la construction de nouveaux hôpitaux urbains ainsi que la croissance de l'offre liée au tourisme médical.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın