Sante, Archive, Afrique

Défaite du Cameroun face au Mexique: "c’est la malédiction du maillot jaune"

Mondial 2014: si certains supporters accusent le maillot jaune d’être à l’origine de la défaite camerounaise, pour d’autres " il y a eu beaucoup de lacunes au niveau tactique"

14.06.2014
Défaite du Cameroun face au Mexique: "c’est la malédiction du maillot jaune"

AA/Yaoundé/Anne Mireille Nzouankeu

Pour certains supporters de l’équipe nationale de football du Cameroun, « la malédiction du maillot jaune » est à l’origine de la défaite des Lions Indomptables face au Mexique (0-1), vendredi, lors de leur premier match du Mondial 2014, au Brésil.

A Yaoundé, capitale camerounaise, l’enthousiasme et la frénésie des fans de l’équipe nationale au début du match, avaient très rapidement laissé place à la déception.

« Le match Mexique-Cameroun a bien débuté » pourtant, a affirmé Brice Etoungou qui a reproché néanmoins le manque de motivation et « d’engagement » de l’équipe.

Pour d’autres supporters, c'est une malédiction qui est à l’origine de cette défaite. Le maillot jaune serait en effet « un porte-malheur » pour les lions.

« Vous savez nous sommes en Afrique et au sein de l’équipe nationale il y a toute une tradition. C’est prouvé que chaque fois que nous portons le maillot jaune nous perdons toujours. Cela peut ressembler à une superstition mais il ne faut pas négliger certains principes africains », révèle Arthur Eloundou précisant qu’il était sûr, depuis le début du match, que le Cameroun perdrait.

« Il faut changer ce maillot jaune. Je me rappelle que vers les années 1994, les Lions Indomptables portaient un maillot blanc et  noir en bas et ça nous portait bien plus chance que le jaune » surenchérit Madeleine Sandrine Meka, qui propose de faire du « maillot vert, le maillot fétiche des Lions ».

Le Cameroun possède en fait deux jeux de maillots. L'un de couleur verte, qui est le principal, l'autre jaune que les Lions Indomptables portent lorsque l'équipe adversaire porte elle même des maillots verts.

Pour les supporters moins superstitieux, la faute va à l’entraineur, l'allemand Volker Finke.  « J’ai constaté l’incapacité de réaction du coach après 45 minutes de jeu, qui, voyant ce qui se passait n’a pas pu réagir. La formule n’a pas été changée et on a continué à jouer comme s’il s’agissait d’un match de quartier alors que nous sommes en coupe du monde »,  martèle Ruben Effa.

« Nous avons des joueurs comme Moukandjo ou Choupo épuisés dès les premières 45 minutes d'avoir trop défendu, et qui sont revenus et ont joué tout le match sans être remplacés. Finalement on ne sait pas ce que le coach voulait. Nous sommes vraiment déçus », conclu Effa.

Le Cameroun se trouve dans le même groupe que le Brésil, la Croatie et le Mexique. Les lions joueront contre la Croatie le 18 juin puis contre le Brésil le 23 juin .

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın