Politique

Yémen: L'Alliance arabe reconnaît le crash d'un de ses avions dans le nord

- Un porte-parole de la coalition a déclaré que l'avion s'est écrasé alors qu'il effectuait une mission aérienne pour l'armée yéménite dans le gouvernorat d'Al-Jawf

Mourad Belhaj   | 15.02.2020
Yémen: L'Alliance arabe reconnaît le crash d'un de ses avions dans le nord Photo d'archives

Yemen

AA / Shukry Hussain

L'Alliance arabe a annoncé, samedi, qu'un de ses avions de combat s’est écrasé vendredi, alors qu'il effectuait une mission de soutien à l'armée yéménite, dans le gouvernorat d'Al-Jawf, au nord du pays.

Vendredi, un porte-parole du groupe "Houthi", Yahya Sari, a annoncé que les forces du groupe avaient abattu un avion de combat de type "Tornado" appartenant à la coalition arabe, dans le ciel du gouvernorat d'Al-Jawf, selon la chaîne houthie "Al Masirah".

le site officiel des forces de la coalition arabe a cité, samedi, le porte-parole de la coalition, le colonel Turki Al-Maliki, déclarant : " Dans le cadre des opérations d’appui et de soutien à l'armée nationale yéménite, l'un des avions de la coalition s’est écrasé dans la zone d'opérations, dans la province yéménite d'Al-Jawf."

"Hier soir, vendredi, un avion de chasse Tornado de la Force aérienne royale saoudienne s'est écrasé alors qu'il était en mission pour fournir un soutien aérien rapproché aux unités de l'armée yéménite", a ajouté Al-Maliki.

Le groupe Houthi a annoncé, samedi, que 30 civils ont été tués et un certain nombre d’autres blessés, selon un bilan préliminaire, à la suite de frappes aériennes lancées par les avions de la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite sur le district d'Al-Masloub dans le gouvernorat d'Al-Jawf.

La chaîne satellitaire Al-Masirah, a cité le porte-parole du ministère de la Santé Houthi (non reconnu internationalement), Youssef Al-Hadri, déclarant: "L'aviation a ciblé (samedi) les citoyens sur le lieu du crash de l'avion ennemi, abattu vendredi soir par les défenses aériennes, ainsi que les maisons proches du lieu du crash. "

Le Yémen est, depuis septembre 2014, en proie à une guerre entre les forces gouvernementales et les milices Houthis, accusées de recevoir le soutien de l'Iran et qui contrôlent plusieurs provinces, dont la capitale, Sanaa.

Depuis mars 2015, une coalition militaire arabe, dirigée par l'Arabie saoudite voisine, soutient les forces gouvernementales contre les Houthis. Cette guerre est à l’origine de l'une des pires crises humanitaires du monde, selon les estimations des Nations Unies.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın