Politique

Tunisie: Grève générale dans le secteur public le 24 octobre et le 22 novembre

L'Union Générale Tunisienne du Travail a décidé de recourir à la grève en raison de ce qu'il a qualifié de «détérioration du pouvoir d'achat, et de la crise politique» dans le pays.

Adil Essabiti   | 21.09.2018
Tunisie: Grève générale dans le secteur public le 24 octobre et le 22 novembre

Tunisia

AA/ Tunisie

L'Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), la plus importante centrale syndicale du pays, a décidé, jeudi soir, d’une grève du secteur public le 24 octobre et le 22 novembre, pour protester contre la « détérioration du pouvoir d'achat des travailleurs, et l'exacerbation de la crise politique ».

C’est ce qu’a déclaré à la presse le Secrétaire général de l'UGTT, Noureddine Taboubi, jeudi soir, au terme des travaux du comité administratif de l'Union, qui se sont poursuivis durant la journée, à dans la ville de Hammamet (est).

La décision a été prise en raison de « la contrebande endémique et de l'économie parallèle et l'absence d'une fiscalité équitable, en particulier dans le contexte de la crise politique», a indiqué Taboubi.

Il a ajouté que les instances administratives tiendront des réunions sur les lieux de travail pour informer les travailleurs sur la réalité de la situation dans le pays, sans fournir davantage de précisions.

Cette mesure de grève est «historique», a souligné le Secrétaire général de l'UGTT.

Outre les problèmes économiques, les différents intervenants politiques et sociaux en Tunisie conviennent que le pays vit une grave crise politique, avec en toile de fond, l’échéance des prochaines élections présidentielles prévues pour 2019.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın