Politique

Tokyo s'oppose à la création d'une zone franche russe sur des îles contestées

- Lors de la rencontre du ministre japonais des Affaires étrangères avec son homologue russe en marge de l'Assemblée générale de l’ONU

Baybars Can   | 24.09.2021
Tokyo s'oppose à la création d'une zone franche russe sur des îles contestées

Tokyo

AA / Tokyo

Le ministre japonais des Affaires étrangères, Toshimitsu Motegi a affirmé l'opposition de son pays à un projet russe visant à établir une zone franche dans les îles Kouriles, contestées entre le Japon et la Russie.

Lors de sa rencontre avec son homologue russe, Sergueï Lavrov, en marge de la 76ème Assemblée générale des Nations unies (ONU), Motegi a souligné l’opposition du Japon à la création d'une zone franche sur l'île des Kouriles par la Russie, ainsi que le projet du Président russe, Vladimir Poutine, d'exempter les entreprises étrangères des impôts sur les îles, pendant 10 ans.

L'agence de presse japonaise, Kyodo a noté que les ministres des Affaires étrangères des deux pays ont également discuté des questions régionales et internationales.

Les îles Kouriles forment un archipel reliant l'extrême nord-est du Japon et le sud de la péninsule du Kamtchatka, à l'est de la Russie.

Tokyo revendique sa souveraineté sur les quatre îles Kouriles du Sud (Itouroup, Kounachir, Chikotan et Habomai), selon l'accord commercial bilatéral conclu autour de la frontière en 1855.

Tokyo a fait du retour des quatre îles sous sa souveraineté, une condition de son traité de paix avec la Russie, qui n'a pas été signé depuis la Seconde Guerre mondiale.

Or, selon Moscou, les îles Kouriles du Sud font, en fait, partie de l'ex-Union soviétique depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, et la souveraineté russe sur ces îles est inscrite dans les pactes du droit international, de sorte que personne ne peut définitivement remettre en question leur validité.

*Traduit de l’arabe par Mounir Bennour

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.