Politique

Taliban : L'aéroport de Kaboul est désormais prêt pour les vols internationaux

- Le gouvernement intérimaire afghan a confirmé sa coopération avec les compagnies aériennes et les pays étrangers, s'attendant à ce qu'ils reprennent leurs vols

Raşa Evrensel   | 26.09.2021
Taliban : L'aéroport de Kaboul est désormais prêt pour les vols internationaux

Kabil

AA/Kaboul

Le mouvement des Taliban a annoncé, dimanche, que l'aéroport de Kaboul est prêt à reprendre les vols internationaux, car tous les défauts techniques ont été corrigés, soulignant sa pleine coopération avec toutes les compagnies aériennes, pour rétablir le trafic aérien.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères des Taliban, Abdul Qahar Balkhi, a déclaré, dans un communiqué que "les récents changements politiques en Afghanistan ont causé une série de problèmes techniques dans le secteur de l'aviation, et à cause d'eux, les vols internationaux vers le pays ont été suspendus. "

Et d'expliquer que "les problèmes de l'aéroport international de Kaboul ont été résolus et l'aéroport est pleinement opérationnel pour les vols intérieurs et internationaux".

Balkhi a ajouté que "Le nouveau gouvernement affirme sa pleine coopération et attend de toutes les compagnies aériennes et de tous les pays qui se rendaient auparavant à Kaboul qu'ils reprennent leurs vols comme avant"

Le 15 septembre, le directeur par intérim de l'aéroport de Kaboul, Maulvi Abdul Hadi Hamdan, a révélé à l'Agence Anadolu que "l'aéroport international Hamid Karzai de la capitale, Kaboul, a subi des pertes estimées à des millions de dollars lors du retrait des forces américaines le 31 août".

Et d'ajouter "le système radar ainsi que certains avions et véhicules à l'aéroport ont également été endommagés. Dès qu'une évaluation complète des pertes serait faite, elles se chiffreraient probablement en millions de dollars."

Hamdan a déclaré qu'"avant leur départ, les forces américaines avaient causé de graves dommages à la zone technique de l'aéroport et au hall d'arrivée, et n'avaient même pas laissé de petits objets tels que des chaises, des téléviseurs ou des ordinateurs dans les halls de l'aéroport".

À la mi-août, les Taliban avaient réussi à prendre le pouvoir en Afghanistan, au moment où les troupes américaines achevaient la dernière phase de leur retrait du pays, à la fin du même mois.

Depuis que les Taliban avaient déclaré leur prise du pouvoir en Afghanistan, les vols internationaux ont été suspendus à l'aéroport de Kaboul.


*Traduit de l'arabe par Hend Abdessamad

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.