Politique

Téhéran : les sanctions imposées par Washington à des officiels iraniens sont synonymes de “faiblesse”

- C’est ce qui ressort des déclarations du porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Abbas Mousavi, suite aux récentes sanctions imposées par les États-Unis.

Meher Hajbi   | 21.05.2020
Téhéran : les sanctions imposées par Washington à des officiels iraniens sont synonymes de “faiblesse”

Tahran

AA - Téhéran

Les autorités iraniennes ont critiqué, jeudi, les sanctions imposées par les États-Unis contre des officiels iraniens, estimant cette démarche comme synonyme de faiblesse de l’administration de Donald Trump.

C’est ce qui ressort des déclarations du porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Abbas Mousavi, suite aux récentes sanctions imposées par les États-Unis contre des responsables iraniens, dont le ministre de l'Intérieur Abdolreza Rahmani Fazli.

Pour Mousavi, “les responsables iraniens qui ont été sanctionnés sont des civils et ce genre de décisions contre des cadres sécuritaires et juridiques est une preuve de la faiblesse, du désespoir et de la confusion de l'administration américaine”.

Dans ce contexte, le porte-parole de la diplomatie iranienne a tenu à rappeler que “les sanctions américaines violent la résolution 2231 du Conseil de sécurité”, appelant la Communauté internationale à tenir Washington pour responsable de ce manquement.

En effet, le Département américain du Trésor a annoncé, mercredi, de nouvelles sanctions contre un groupe de responsables iraniens, dont le ministre de l'Intérieur, pour “violation des droits de l'Homme”.


*Traduit de l'arabe par Meher Hajbi 

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın