Politique

Palestine: la communauté internationale est "paralysée" par les violations d'Israël

- Dans des lettres identiques adressées au Secrétaire général de l'Organisation des Nations unies, au Président de son Assemblée générale, ainsi qu'au Président du Conseil de sécurité

1 23   | 07.08.2021
Palestine: la communauté internationale est "paralysée" par les violations d'Israël

Palestinian Territory

AA / Ramallah

La Palestine a déclaré samedi que la communauté internationale était "paralysée" face aux crimes de l'occupation israélienne contre les Palestiniens, appelant le Conseil de sécurité à protéger la vie des civils.

Il s'agit de trois lettres identiques envoyées par Riyad Mansour, représentant de la Palestine aux Nations unies, au secrétaire général de l'Organisation, Antonio Guterres, au président de son Assemblée générale, Volkan Bozkir, et au président du Conseil de sécurité, TS Tirumurti, rapporte l'Agence de presse palestinienne.

Dans ces lettres portant sur la situation critique dans les territoires palestiniens occupés, y compris Jérusalem-Est, en raison de la poursuite des politiques et pratiques illégales d'Israël, le diplomate palestinien a affirmé que le sentiment d’impunité chez l'État occupant israélien se renforce par l'absence de responsabilisation.

Il a regretté que la communauté internationale soit témoin de ces crimes graves, notamment le meurtre d'enfants, de femmes et d'hommes innocents, sans réagir.

Il a souligné la nécessité pour le Conseil de sécurité de poursuivre la responsabilisation d’Israël, conformément aux principes de l'Etat de droit et de mettre en œuvre ses résolutions, afin de protéger les vies humaines et mettre fin à cette injustice.

Le diplomate palestinien a rappelé, par la même occasion, le meurtre de quatre Palestiniens ces derniers jours sous les balles de l'occupation en Cisjordanie, ainsi que les récentes attaques et répressions israéliennes perpétrées contre les organisations non gouvernementales et la presse.

Il a également évoqué les campagnes d'expropriation en cours dans les quartiers de Sheikh Jarrah et Silwan à Jérusalem-Est occupée, comme "partie intégrante d'une campagne orchestrée et systématique visant à déraciner les familles palestiniennes et à les remplacer par des colons, pour créer des enclaves israéliennes au cœur des quartiers palestiniens".

Dans ce contexte, il convient de rappeler que vingt-huit familles du quartier de Sheikh Jarrah risquent d'être expulsées de force de leurs maisons dans lesquelles elles résident depuis 1956 au profit des colons, tandis que des responsables palestiniens affirment qu'Israël a l'intention de démolir 100 maisons dans le quartier d'Al-Bustan, prétextant la construction sans permis.

*Traduit de l'arabe par Wejden Jlassi

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın