Politique

Méditerranée orientale: Emmanuel Macron publie un message en turc en faveur du dialogue

- "À Ajaccio, nous avons adressé un message clair à la Turquie : réouvrons un dialogue responsable, de bonne foi, sans naïveté", a-t-il notamment dit.

Yusuf Özcan,Tuncay Çakmak   | 19.09.2020
Méditerranée orientale: Emmanuel Macron publie un message en turc en faveur du dialogue

Ile-de-France

AA / Paris

Le président de la République française, Emmanuel Macron, a publié un message rédigé en turc dans lequel il appelle au dialogue avec la Turquie sur la Méditerranée orientale.

Macron a partagé, samedi sur Twitter, un message en turc dans lequel il revient sur la situation en Méditerranée orientale, les tensions avec la Turquie et la décision du Parlement européen.

"À Ajaccio, nous avons adressé un message clair à la Turquie : réouvrons un dialogue responsable, de bonne foi, sans naïveté. Cet appel est désormais aussi celui du Parlement européen. Il semble avoir été entendu. Avançons", a-t-il écrit, en français, puis en turc dans un second message.

La semaine passée, un mini-sommet informel avait réuni à Ajaccio en Corse les pays du sud de l'UE (Med7: France, Grèce, Malte, Espagne, Italie, Portugal et Administration grecque de Chypre).

Les 24 et 25 septembre, un sommet européen va se tenir à Bruxelles. La situation en Méditerranée orientale et les relations avec la Turquie seront au centre de ce sommet.

Les tensions se sont récemment intensifiées sur la question de l'exploration énergétique en Méditerranée orientale.

La Grèce a contesté l'exploration énergétique de la Turquie dans la région, en essayant de s'approprier une très large majorité du territoire maritime turc en se basant sur de petites îles près de la côte turque.

La Turquie, le pays doté du plus long littoral en Méditerranée, a envoyé des navires de forage, avec escorte militaire, pour explorer l'énergie sur son plateau continental, affirmant que la Turquie et la République turque de Chypre du Nord ont des droits dans la région.

Pour réduire les tensions, la Turquie a appelé au dialogue pour assurer le partage équitable des ressources de la région.

Pendant ce temps, les délégations militaires turques et grecques ont tenu des réunions techniques au siège de l'OTAN à Bruxelles pour discuter des moyens de réduire le risque d'incident dans un contexte de tensions croissantes en Méditerranée orientale.


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.