Politique

Les Taliban appellent la Russie et l'Ukraine à faire preuve de "retenue"

- Le gouvernement intérimaire afghan dirigé par les "Taliban" a réaffirmé sa position "neutre" face à la crise Russie-Ukraine

Raşa Evrensel   | 25.02.2022
Les Taliban appellent la Russie et l'Ukraine à faire preuve de "retenue"

Moscow City

AA / Istanbul

Le gouvernement intérimaire afghan dirigé par les "Taliban", vendredi, a appelé la Russie et l'Ukraine à la "retenue", rappelant sa position "neutre" vis-à-vis cette crise.

C'est ce qui ressort de ses déclarations à propos de l'intervention militaire russe.

"Toutes les parties doivent cesser de prendre des positions susceptibles d'approfondir les tensions", a déclaré Abdul Qahar Balkhi, porte-parole du ministère afghan des Affaires étrangères.

Balkhi a également souligné que le gouvernement intérimaire taliban adhère à une "politique étrangère neutre" et appelle les deux parties au conflit à résoudre la crise par le dialogue et des moyens pacifiques. Exhortant, dans la même optique, Moscou et Kiev à protéger les étudiants et les migrants afghans dans la région.

À l'aube du jeudi, la Russie a entamé une opération militaire en Ukraine, qui a suscité de vives réactions mondiales et des appels à des sanctions plus sévères contre Moscou.

Après la chute du gouvernement afghan soutenu par les États-Unis à la mi-août, des informations ont fait état du soutien de Moscou à la nouvelle administration talibane.

Avant d'affronter les forces étrangères dirigées par les États-Unis en Afghanistan, les Taliban ont combattu l'ex-Union soviétique lors de son invasion du pays à la fin des années 1970.

En 2014, suite aux manifestations populaires qui ont secoué l’Ukraine, le Chef de l’État Viktor Ianoukovitch a fui le pays, laissant ainsi la place à un gouvernement pro-occidental. La crise qui s’en est suivie a vu la Russie envahir la Crimée et annexer illégalement ce territoire ukrainien, puis appuyer les revendications indépendantistes des régions ukrainiennes de Donetsk et Louhansk, majoritairement russophones.

Des affrontements meurtriers déclenchés dans la foulée de la proclamation unilatérale de l’indépendance des deux régions ukrainiennes, avaient alors opposé les forces séparatistes soutenues par la Russie et l’armée de Kiev.

*Traduit de l'arabe par Hajer Cherni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın