Politique

Le tribunal administratif de Paris suspend l’expulsion de l’imam Hassan Iquioussen

05.08.2022
Le tribunal administratif de Paris suspend l’expulsion de l’imam Hassan Iquioussen

AA/Nice/Feïza Ben Mohamed

Le tribunal administratif de Paris a suspendu, vendredi, la procédure d’expulsion qui vise l’imam et conférencier Hassan Iquioussen, a-t-on appris de source proche du dossier.

L’information a été confirmée sur les réseaux sociaux par son avocate, Maître Lucie Simon.

Cette dernière se félicite d’une décision prise « des sirènes médiatiques » avec pour seule considération « le droit ».

Le tribunal administratif, qui statuait après une audience collégiale dans le cadre d’un référé-liberté, a en effet considéré que l’expulsion de Hassan Iquioussen portait « une atteinte disproportionnée à sa vie privée et familiale ».

C’est notamment ce point, qu’avait soulevé, jeudi, lors de l’audience publique, Maître Simon, pour s’opposer à l’expulsion de son client vers le Maroc.

Le Préfet du Nord est par ailleurs enjoint de délivrer à Hassan Iquioussen, un titre de séjour provisoire.

La LDH s’était également jointe à la procédure, considérant que cette « expulsion du territoire serait effectuée en violation manifeste des règles de droit ».

Des dizaines de personnes, militants et associatifs s’étaient déplacés jeudi pour soutenir l’imam et conférencier dans la salle du tribunal administratif de Paris.

La procédure d’expulsion diligentée par le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin contre Hassan Iquioussen a suscité une vague d’indignation dans les rangs militants comme associatifs et religieux.

Pointant du doigt une « manœuvre politique grossière » l’UJFP (union juive française pour la paix) estime dans un communiqué que le « racisme d’État poursuit son projet de discrimination d’une partie de la population, depuis le vote de la loi scélérate dite « séparatisme ».

Pas moins de 26 mosquées du département du Nord ont également publié une communication commune pour témoigner en faveur de Hassan Iquioussen, au même titre que le Conseil des Mosquées du Rhône (CMR) et du Conseil Théologique des Imams du Rhône (CTIR).

Le député du Nord David Guiraud a lui aussi dénoncé la mesure diligentée par Gérald Darmanin.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın