Politique

Le régime d'al-Assad prêt à discuter d'une autonomie des Kurdes syriens

Selon des études menées par l'agence de presse turque, Anadolu, 23 % du territoire syrien est actuellement occupé par le PKK/PYD.

Selen Temizer,Mohamad Misto,Ayvaz Çolakoğlu   | 26.09.2017
Le régime d'al-Assad prêt à discuter d'une autonomie des Kurdes syriens

Ankara

AA - Ankara - Ayvaz Colakoglu

Le ministre des Affaires étrangères du régime d'al-Assad, Walid Mouallem a adressé un message au PKK/PYD sans les citer, indiquant qu'une demande d'autonomie pourrait se négocier.

Dans un reportage accordé, mardi, à la chaîne de télévision russe "Russia Today", Walid Mouallem a déclaré "Les Kurdes de Syrie veulent une certaines autonomie à l'intérieur des frontières de la Syrie, cela peut être débattu, négocié".

"Après avoir achevé la lutte contre Daech, nous pourrons nous entendre, avec nos frères kurdes, sur une formule pour l'avenir" a insisté Mouallem, indiquant qu'il fallait tirer des leçons de l'abandon de leurs alliées par les américains dans le passé.

Depuis le début de la guerre civile, les forces du PKK/PYD et le régime d'al-Assad coopèrent dans de nombreux domaines. Ils protègent ensemble les champs pétroliers et se partagent les dividendes. Des formations et exercices militaires conjoints sont également organisés entre les deux entités.

Cependant, l'entente entre les deux parties s'est fortement dégradée dernièrement, en raison du partage de la région de Deir ez-Zor, riche en pétrole, reprise à Daech.

Actuellement, selon les études menées par l'agence de presse turque, Anadolu, 23 % du territoire syrien est occupé par le PKK/PYD.


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın