Politique

Le Maroc annonce la suspension de tout contact avec l'ambassade d'Allemagne à Rabat

-En cause, "des malentendus profonds avec la République Fédérale d’Allemagne au sujet des questions fondamentales pour le Royaume."

Wejden Jlassi   | 02.03.2021
Le Maroc annonce la suspension de tout contact avec l'ambassade d'Allemagne à Rabat

Rabat

AA/Rabat

Le Maroc a annoncé, lundi, la suspension de tout contact avec l’ambassade d’Allemagne à Rabat, et ce, sur fond de malentendus profonds avec la République Fédérale d’Allemagne au sujet des questions fondamentales pour le Royaume du Maroc.

Le ministère marocain des Affaires étrangères a, dans une missive adressée au chef du gouvernement ainsi qu'à l’ensemble des membres de l’Exécutif, consultée par l'Agence Anadolu, appelé à « la suspension de tout contact avec l’Ambassade d’Allemagne à Rabat», sans donner d'amples détails sur la nature de ces malentendus.

"En raison des malentendus profonds avec la République Fédérale d’Allemagne au sujet des questions fondamentales pour le Royaume du Maroc, les départements ministériels et l’ensemble des organismes qui relèvent de leurs tutelles, sont priés de bien vouloir suspendre tout contact, interaction ou action de coopération, en aucun cas ou sous aucune forme, aussi bien avec l’Ambassade d’Allemagne au Maroc qu’avec les organismes de coopération et les fondations politiques allemandes qui lui sont liés", lit-on dans le document signé par le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita.

Il est à noter qu'il n'y a eu aucun commentaire immédiat de l'ambassade d'Allemagne.

Interrogé par l'Agence Anadolu sur cette question, Khaled Yaymout, chercheur en sciences politiques, a fait savoir que la suspension de Rabat de ses relations avec l'ambassade de l'Allemagne est liée au dossier du Sahara.

Il a précisé que l'accord technique et militaire de l'Allemagne avec l'Algérie qui soutient le Polisario, ainsi que son opposition aux dispositions des pays de l'Union européenne pour avoir une position soutenant la décision de Washington de reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara, sont les deux points de discorde entre Berlin et Rabat.

Le 10 décembre dernier, l'ancien président américain Donald Trump avait annoncé que le Maroc et Israël avaient convenu d’établir des relations diplomatiques complètes, soulignant que cette décision était une "percée historique" pour la paix au Moyen-Orient. Washington avait annoncé, le même jour, sa reconnaissance de la souveraineté de Rabat sur la région du Sahara.

Un conflit entre le Maroc et le "Polisario" sur la région du Sahara dure depuis 1975. Il a commencé après que l'occupation espagnole a mis fin à sa présence dans la région.

Le conflit s'est transformé en une confrontation armée qui a duré jusqu'en 1991, et a pris fin avec la signature d'un accord de cessez-le-feu qui considérait Guerguerat comme une zone démilitarisée.

Rabat insiste sur son droit à la région du Sahara et propose une autonomie étendue sous sa souveraineté, tandis que le "Polisario" demande un référendum pour déterminer le sort de la région, proposition soutenue par l'Algérie, qui accueille des réfugiés de la région contestée.

Le 30 octobre, le Conseil de sécurité de l'ONU a décidé de prolonger le mandat de la Mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum dans la région du Sahara "MINURSO" pour une durée d'un an, soit jusqu'au 31 octobre 2021.

*Traduit de l'arabe par Wejden Jlassi


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın