Politique

Le média allemand Deutsche Welle censure les reportages critiques sur Israël

- Deutsche Welle interdit aux journalistes de couvrir le «colonialisme» israélien, les crimes d’«apartheid» et la persécution des Palestiniens

Ayvaz Çolakoğlu   | 17.05.2021
Le média allemand Deutsche Welle censure les reportages critiques sur Israël

Ankara

AA/Ankara

Le radiodiffuseur allemand Deutsche Welle (DW) limite les reportages critiques envers Israël en invoquant la responsabilité particulière du pays envers les Juifs durant l’Holocauste.

Le comité de rédaction de DW a interdit à ses journalistes et rédacteurs en chef de couvrir les crimes d'«apartheid» et de persécution des Palestiniens par le gouvernement israélien, dans un nouveau guide de reportage envoyé au personnel alors que ce pays se livre à une escalade violente envers le peuple palestinien.

Le document interne de deux pages, qui a été divulgué et partagé sur les réseaux sociaux, souligne que l’héritage de l’Holocauste et la responsabilité particulière de l’Allemagne envers Israël demeurent les pierres angulaires de la constitution du pays et de sa politique étrangère.

«En tant que DW, nous ne remettons jamais en question le droit d’Israël à exister en tant qu’État ni ne permettons aux personnes de notre couverture de le faire», a déclaré la rédactrice en chef du media, Manuela Kasper-Claridge, au personnel.

«Nous ne parlons jamais d’un« apartheid »israélien ou d’un« régime d’apartheid »en Israël. Nous évitons également de faire référence au «colonialisme» ou aux «colonialistes» », note le document.

«Nous respectons la liberté d’expression et d’opinion et le droit des citoyens de critiquer l’une ou l’autre des parties concernées. Cependant, la critique d'Israël devient antisémitisme lorsqu'elle tente de ternir, discréditer et délégitimer l'État d'Israël ou le peuple et la culture juifs en eux-mêmes », a-t-il ajouté.

La Deutsche Welle a longtemps été critiquée pour ses reportages biaisés sur l’agression du gouvernement israélien contre les Palestiniens dans les territoires occupés.

HRW accuse Israël d'apartheid

Les organisations internationales de défense des droits de l'homme continuent pourtant d'accuser le gouvernement israélien d'apartheid, d'oppression systématique et d'actes inhumains envers les Palestiniens.

Dans un rapport récent, Human Rights Watch (HRW) a déclaré que les autorités israéliennes commettent des crimes contre l'humanité et des crimes d'apartheid et de persécution contre les Palestiniens.

«La conclusion est basée sur une politique générale du gouvernement israélien visant à maintenir la domination des juifs israéliens sur les Palestiniens et les graves exactions commises contre les Palestiniens vivant dans le territoire occupé, y compris Jérusalem-Est», estime HRW dans un rapport de 213 pages, publié le mois dernier.

«Dans le territoire occupé, la sévérité de la répression, y compris l'imposition d'un régime militaire draconien aux Palestiniens tout en accordant aux juifs israéliens vivant de manière ségréguée sur le même territoire leurs pleins droits en vertu du droit civil d'Israël respectant les droits, équivaut à une oppression systématique, relevant de l'apartheid », a déclaré HRW.

Les frappes aériennes d’Israël sur Gaza

Au moins 200 Palestiniens ont été tués, dont 59 enfants et 35 femmes, dans les attaques israéliennes à Gaza depuis la semaine dernière, selon le ministère de la Santé à Gaza. Plus de 1 305 personnes ont également été blessées et des dizaines de bâtiments détruits ou endommagés lors de l'offensive israélienne.

Dix Israéliens ont également été tués par des tirs de roquettes depuis la bande de Gaza.

Les tensions récentes qui ont commencé à Jérusalem-Est pendant le mois sacré musulman de Ramadan se sont propagées à Gaza à la suite des assauts israéliens contre des fidèles dans l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa et le quartier de Sheikh Jarrah.

Israël a occupé Jérusalem-Est, où se trouve Al-Aqsa, pendant la guerre israélo-arabe de 1967. Il a annexé la ville entière en 1980 dans un démarche jamais reconnue par la communauté internationale.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın