Politique

Le leader des Taliban souhaite un règlement pacifique du conflit en Afghanistan

- Dans son message à l'occasion de l'Aïd al-Adha, Hibatullah Akhundzada s'engage à entretenir de bonnes et solides relations diplomatiques, économiques et politiques avec les États-Unis

Ekip   | 18.07.2021
Le leader des Taliban souhaite un règlement pacifique du conflit en Afghanistan

Kabil

AA / Kaboul, Afghanistan / Shadi Khan Saif

Alors que les négociations intra-afghanes ont repris à Doha, le leader suprême des Taliban a exprimé, dimanche, son souhait de parvenir à un règlement pacifique du conflit en cours en Afghanistan.

Dans son message annuel à l'occasion de l'Aïd al-Adha, Mawlawi Hibatullah Akhundzada a affirmé que le retrait des troupes étrangères les avait rendus plus forts, mieux organisés, bien équipés et plus aguerris que par le passé.

Le message du leader des Taliban n'a cependant pas donné de réponse concrète quant à la perspective d'un cessez-le-feu dans ce pays ravagé par la guerre.

En référence aux plus de 150 districts conquis par les Taliban depuis que le président Joe Biden a annoncé le plan de retrait américain en mai, Hibatullah Akhundzada a déclaré que les Taliban sont favorables à un règlement politique du conflit dans le pays, et s'est engagé à saisir toutes les opportunités permettant l'établissement d'un "système islamique".

"Nous avons mis en place un bureau politique pour faciliter les négociations et la voie politique, nous avons nommé une équipe de négociateurs faisant autorité et nous sommes déterminés, de notre côté, à trouver une solution par le biais de pourparlers. Malheureusement, les partis d'opposition continuent de perdre du temps. Notre message demeure le suivant : au lieu de compter sur les étrangers, résolvons nos problèmes entre nous et sauvons notre patrie de la crise actuelle", a-t-il déclaré.

Le leader des Taliban s'est également engagé à entretenir de bonnes et solides relations diplomatiques, économiques et politiques avec les États-Unis.

"Nous assurons à tous les diplomates, ambassades, consulats, organisations humanitaires et investisseurs étrangers qu'ils ne seront confrontés à aucun problème de notre part et que nous ferons tout notre possible pour assurer leur protection et leur sécurité", a déclaré Hibatullah, ajoutant que les missions diplomatiques étrangères devaient poursuivre leur travail et ne pas ressentir d'appréhension face aux avancées des Taliban.

Il a également annoncé qu'il avait donné instruction à la Commission militaire d'accorder une attention particulière à la protection et au retour en toute sécurité dans leurs foyers des soldats qui se sont rendus.


- Les forces gouvernementales afghanes affirment avoir repris 24 districts


Les forces gouvernementales afghanes ont affirmé avoir repris au moins 24 des districts dont les Taliban s'étaient emparés depuis mai.

Ajmal Omar Shinwari, porte-parole des forces armées du pays, a déclaré que 24 districts ont été libérés du contrôle des Taliban à la suite d'opérations militaires et sécuritaires.

Lors d'une conférence de presse tenue à Kaboul, il a déclaré que les forces de défense et de sécurité avaient lancé 244 opérations terrestres et aériennes au cours des quatre derniers jours, tuant 967 combattants Taliban et en blessant 596 autres.

Cette déclaration intervient alors qu'un cycle crucial de pourparlers de paix intra-afghans, au point mort depuis longtemps, a débuté samedi dans la capitale qatarie, Doha, en présence de représentants du gouvernement afghan et des Taliban.


*Traduit de l’Anglais par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.