Politique

Le jeu de guerre de la petite Selva qui rappelle le film "La vie est belle"

- Le film "La vie est belle", qui raconte avec poésie et émotions l'histoire d'un père qui essaie de refléter la guerre comme un jeu pour son enfant, est devenu réalité à Idleb

Tansel Parlak, Ümit Dönmez   | 17.02.2020
Le jeu de guerre de la petite Selva qui rappelle le film "La vie est belle"

Istanbul

AA - Istanbul

Fuyant le conflit à Idleb avec sa famille, et réfugié dans le bourg de Sarmada près de la frontière turco-syrienne, Abdullah Mohammed, pour éviter qu'elle soit affectée psychologiquement par la guerre, a enseigné à sa fille de quatre ans, Selva, que les bruits des bombes et des avions n'étaient qu'un jeu en réalité.

La petite famille syrienne continue ce jeu de jour en jour, en riant de chaque bombe qui tombe à sa proximité.

La vie de la petite Selva et de son père a été connue du public sur les réseaux sociaux grâce à Mehmet Algan, qui travaille dans une association caritative. Algan, qui a publié la vidéo de Selva jouant avec son père, a partagé les images avec la note "Vous n'avez pas besoin de connaître l'arabe pour comprendre".

Algan a publié sur Twitter la déclaration suivante : "Un ami d'Idleb s'est réfugié dans la ville frontalière de Sarmada avec sa famille. Il a enseigné à sa fille de 4 ans que les bruits des avions et des bombes étaient un jeu. Chaque fois qu'elle entend ces bruits, la famille rie pour que le jeu continue. La Syrie est une défaite lourde de l'humanité. Une très grosse douleur pour les cœurs. Abdullah et sa jolie fille Selva, le père et la fille, dont j'ai partagé la vidéo ci-dessus. C'est un jeu qui se répète, et se répète encore. Vous n'avez pas besoin de connaître l'arabe pour comprendre."

Sur les images, ont entend le bruit des bombes derrière la petite Selva et son père qui rient.

Algan a fait référence au film "La vie est belle" de Roberto Benigni, sur un père juif qui est emmené dans un camp de concentration avec son fils pendant la Seconde Guerre mondiale, et où le père fait passer la guerre pour un jeu à son fils, comme Selva et son père aujourd'hui. Dans le film, le père promet à son fils que s'il réussit le jeu, il gagnera un vrai tank en récompense.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın