Politique

La Russie convoque l'ambassadrice britannique

- Après des propos jugés "grossiers" tenus par le Premier ministre britannique à l'égard du président russe

01.07.2022
La Russie convoque l'ambassadrice britannique

AA/Moscou

Le ministère russe des Affaires étrangères a convoqué, jeudi, l'ambassadrice britannique à Moscou, Deborah Bronnert, pour protester contre les propos "grossiers" du Premier ministre Boris Johnson à l'endroit du président Vladimir Poutine.

En effet, le Premier ministre britannique Boris Johnson a lancé sur un ton ironique que "Vladimir Poutine n’aurait pas déclenché l’offensive en Ukraine s’il avait été une femme".

"L'ambassadrice britannique a été convoquée au ministère russe des Affaires étrangères qui a protesté fermement auprès d’elle contre ces propos", a précisé la diplomatie russe dans un communiqué.

Johnson avait indiqué lors d'une interview accordée à la chaîne de télévision allemande ZDF, mardi, que la guerre menée par la Russie "est un exemple parfait de toxicité masculine" appelant à fournir une meilleure éducation pour les filles dans le monde entier, et de leur permettre d'accéder à des positions de pouvoir.

La partie russe a remis à l'ambassadrice britannique une note, dans laquelle elle a qualifié cette rhétorique "d'insultante et d'inacceptable".

*Traduit de l'arabe par Hajer Cherni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın