Politique

La Palestine appelle les Nations Unies à protéger ses enfants des crimes d'Israël

-Dans une lettre adressée par le ministre palestinien des affaires étrangères, Riyad Al-Malki, à la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour le sort des enfants en temps de conflit armé, Virginia Gamba.

Qais Omar Darwesh Omar   | 17.05.2021
La Palestine appelle les Nations Unies à protéger ses enfants des crimes d'Israël

Ramallah

AA/Ramallah

La Palestine a demandé lundi aux Nations Unies d'assumer leurs responsabilités et de mettre fin aux crimes d'Israël contre les enfants palestiniens.

C’est ce qui ressort d’une lettre adressée par le ministre palestinien des affaires étrangères, Riyad Al-Maliki, à la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour le sort des enfants en temps de conflit armé, Virginia Gamba, parallèlement à l'agression violente et continue de l'armée d'occupation israélienne contre Gaza.

Dans sa lettre, consultée par l’Agence Anadolu, Al-Maliki a affirmé que les attaques israéliennes violentes et intenses contre la bande de Gaza ont tué au moins 59 enfants palestiniens.

Il a souligné « qu’il n'y a pas de refuge sûr pour les enfants palestiniens » des attaques israéliennes contre la bande de Gaza.

« Nous appelons la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour le sort des enfants en temps de conflit armé à protéger les enfants de Palestine conformément à son mandat et à appeler Israël à mettre fin à ses graves crimes contre les enfants palestiniens », a-t-il ajouté.

Depuis le 13 avril, la situation dans les territoires palestiniens a explosé à la suite des violentes attaques commises par la police et les colons israéliens à Jérusalem, à la mosquée Al-Aqsa et ses environs, ainsi que dans le quartier "Sheikh Jarrah". Israël œuvre à l’éviction de 12 familles palestiniennes de leurs maisons au profit des colons.

Dimanche, le bilan des victimes des agressions israéliennes continues contre Gaza, depuis lundi, s'élève à 200 morts, dont 58 enfants et 35 femmes, en plus de 1 305 blessés. En outre, 21 Palestiniens ont également péri et des centaines de personnes ont été blessées en Cisjordanie occupée, selon les données du ministère palestinien de la Santé.

Alors que 10 Israéliens ont été tués et des centaines ont été blessés, lors de tirs de roquettes par des factions palestiniennes depuis Gaza vers des zones en Israël.

*Traduit de l’arabe par Wejden Jlassi

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.