Politique

La France appelle à cesser les hostilités dans le Haut-Karabakh

Lassaad Ben Ahmed   | 27.09.2020
La France appelle à cesser les hostilités dans le Haut-Karabakh

France

AA / Tunis

La France a exprimé, dimanche, sa "vive préoccupation" par l'escalade en cours au Haut-Karabakh et appelé à "cesser immédiatement les hostilités et à reprendre le dialogue".

C'est ce qui ressort d'un communiqué émis par le ministère français des AE, suite à l'escalade de la violence survenue, dimanche, entre l'Arménie et l’Azerbaïdjan.

"La France est vivement préoccupée par les affrontements d’ampleur en cours au Haut-Karabakh et les informations faisant état notamment de victimes parmi la population civile", peut-on lire dans le communiqué, ajoutant qu'elle "appelle à cesser immédiatement les hostilités et à reprendre le dialogue".

"En sa qualité de coprésidente du groupe de Minsk, la France, avec ses partenaires russe et américain, réitère son engagement en vue de parvenir à un règlement négocié et durable du conflit du Haut-Karabagh, dans le respect du droit international", a ajouté la diplomatie française.

Plus tôt dans la journée de dimanche, des affrontements ont éclaté dans la région, lorsque les forces arméniennes ont pris pour cible des zones résidentielles civiles et des positions militaires azerbaïdjanaises, faisant de nombreuses victimes.

Les relations entre les deux ex-républiques soviétiques sont tendues depuis 1991, lorsque l'armée arménienne a occupé le Haut-Karabakh, ou région du Nagorny-Karabakh, un territoire internationalement reconnu comme étant celui de l'Azerbaïdjan.

De multiples résolutions de l'ONU exigent le retrait des forces arméniennes d'occupation.




Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın