Politique

Kazakhstan: Le président limoge les deux vice-présidents du Comité national de sécurité

- Les autorités kazakhes avaient arrêté le président du Comité national de sécurité, Karim Masimov, pour trahison, après son limogeage sur ordre du président Tokaïev, le 6 janvier courant

Ashoor Jokdar   | 09.01.2022
Kazakhstan: Le président limoge les deux vice-présidents du Comité national de sécurité

Kazakhstan

AA / Nur-Sultan / Ali Cura

Le président du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokaïev, a démis de leurs fonctions les deux vice-présidents du Comité national de sécurité (KNB), Marat Osipov et Daulet Yergojin, sur fond des protestations qui secouent le pays actuellement.

Selon un communiqué rendu public, dimanche, par le service de presse de la présidence Kazakhe, Tokaïev a nommé deux nouveaux vice-présidents du Comité. Il s'agit de Bakıtbek Kosjanov et Askar Amerhanov.

Les autorités kazakhes avaient arrêté le président du KNB, Karim Masimov, pour trahison, après son limogeage sur ordre du président Tokaïev, le 6 janvier courant.

Le ministère de l'Intérieur kazakh a annoncé, dimanche, que 164 personnes ont été tuées dans les protestations enclenchées dans le pays depuis le début du mois de novembre.

Le 2 janvier courant, des protestations ont éclaté au Kazakhstan, en raison de l'augmentation des prix du gaz, provoquant des actes de pillage et de vandalisme à Almaty, principale ville du pays, ainsi que de nombreuses victimes.

Le gouvernement a présenté sa démission, le 5 janvier, à la suite de ces protestations hostiles.

L'état d'urgence a été, par la suite, décrété sur l'ensemble du territoire, dans le but de préserver la sûreté publique.


*Traduit de l’Arabe par Hatem Kattou

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.