Politique

Israël met un journaliste palestinien en détention administrative pour 6 mois

Le journaliste Mohammed Al-Qiq, visé par la mesure, des autorités israéliennes, poursuit pourtant sa grève de la faim pour la 26e journée consécutive.

Qualid Filsde Mohamed Chine   | 20.12.2015
Israël met un journaliste palestinien en détention administrative pour 6 mois

Kudüs

AA/ Al Qods/ Alaa Rimaoui

Les autorités israéliennes ont mis, sans procès, le journaliste palestinien, Mohammed Al-Qiq,  en détention administrative, pour une période de 6 mois.

L’épouse du journaliste, Fayha Shalash, a déclaré à Anadolu que les services de sécurité israéliens, ont mis, dimanche, son mari en détention administrative pour six mois, en dépit de la grève de la faim qu’il poursuit pour la 26e journée consécutive.

A noter que la détention administrative est une décision d’emprisonnement sans procès. Cette mesure renouvelable indéfiniment tous les six mois, permet d’emprisonner quelqu’un sans lui notifier de charge.

Israël invoque généralement des dossiers classés «secret sécuritaire» pour justifier ses mesures de détention administrative.

Pour sa part, Fayha Shalash a affirmé, que son mari a été arrêté puis mis en détention administrative à cause de son travail, en tant que journaliste. Al-Qiq a été accusé « d’incitations à la violence », a indiqué l’avocat du journaliste à sa famille, a-t-elle précisé.

Al-Qiq avait été arrêté le 21 novembre dernier, à son domicile, dans la ville de Ramallah, au centre de la Cisjordanie. Il avait entamé une grève de la faim, quatre jours après son arrestation.

Le journaliste palestinien, Mohammed Al-Qiq, travaille en tant que correspondant pour la chaîne d’information saoudienne, « Al Majd ».

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın