Politique

Gaza: Le manifestant emblématique de la Résistance blessé par l'armée israélienne

- La photo d'Aid Abou Amr, qui a été prise par le photojournaliste de l'Agence Anadolu, a été reconnue à l’échelle internationale comme un symbole de la Résistance palestinienne.

Hafawa Rebhi   | 06.11.2018
Gaza: Le manifestant emblématique de la Résistance blessé par l'armée israélienne

Ankara

AA / Gaza (Territoires palestiniens) / Moustafa Maged Haboosh 

Des soldats israéliens ont blessé lundi un jeune Palestinien dont la photo a été reconnue à l’échelle internationale comme un symbole de la Résistance palestinienne.

La photo, qui est devenue virale sur les médias sociaux et a attiré l'attention des médias du monde entier, a été prise par le photojournaliste de l'Agence Anadolu, Mustafa Hassouna, lors d'une manifestation réclamant la levée du blocus imposé par Israël à la Bande de Gaza.

Tenant un drapeau palestinien dans une main et une fronde dans l’autre et surgissant d’une fumée noire, Aid Abou Amr, âgé de 22 ans, rappelle "La liberté guidant le peuple". Dans cette représentation artistique de la Révolution française de juillet 1830, Eugène Delacroix [1798, 1863] avait peint une femme portant un drapeau français dans une main et un fusil à baïonnette dans l’autre, guidant dans un élan insurgé ses concitoyens révolutionnaires.

Abou Amr participait lundi à des manifestations contre le blocus terrestre, aérien et maritime d'Israël, au niveau de la frontière nord de la Bande de Gaza, lorsque les troupes israéliennes l’ont visé.

Au cours de l'intervention armée, Abou Amr a été blessé à la jambe par des balles réelles.

Depuis le mois de mars dernier, les Palestiniens de la Bande de Gaza organisent régulièrement des manifestations le long de la zone tampon Gaza-Israël pour réclamer le droit de retour aux Territoires palestiniens occupés, desquels ils ont été expulsés en 1948.

Baptisée "La Marche du Retour", cette mobilisation palestinienne pacifique réclame également la levée du blocus israélien maritime, terrestre et aérien qui a coupé la Bande de Gaza du monde, et réduit, pendant 12 ans, ses 2 millions d’habitants à une précarité sans précédent.

Depuis le début des rassemblements, plus de 200 Palestiniens sont tombés en martyrs et des milliers d'autres ont été blessés par les soldats israéliens déployés de l'autre côté de la zone tampon.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın