Politique

France: Un an de prison ferme requis contre l’ancien Premier ministre François Fillon

- Au procès des emplois fictifs

Fatma Bendhaou   | 30.11.2021
France: Un an de prison ferme requis contre l’ancien Premier ministre François Fillon

France

AA/Paris/Fatih Karakaya

Le parquet général a requis cinq ans d’emprisonnement dont un ferme, 375 000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité à l’encontre de l’ancien Premier ministre français, François Fillon, lors de son procès en appel pour des soupçons d’emplois fictifs de son épouse Penelope Fillon.
L’ancien Premier ministre est accusé d’avoir déclaré sa femme en tant « que son assistante parlementaire sans qu’elle y travaille effectivement ». Ainsi, madame Fillon aurait reçu une rémunération totale de 612.000 euros nets en tant qu’assistante parlementaire de son mari et du suppléant de ce dernier dans la Sarthe, lors de trois contrats entre 1998 et 2013.
Penelope Fillon, quant à elle, pourra être condamnée à deux ans de prison avec sursis, 100 000 euros d’amende et deux ans d’inéligibilité.
De même, le parquet a demandé trois ans de prison avec sursis et cinq ans d’inéligibilité à l’encontre de Marc Joulaud, ancien suppléant de François Fillon.
En revanche, le parquet a demandé que la peine de prison soit aménagée en détention à domicile avec bracelet électronique évitant ainsi l’incarcération.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın