Politique

France: Un étudiant exclu d'un cours pour avoir porté un gilet avec un drapeau turc

- Le professeur qui l'a exclu de son cours a comparé le drapeau turc à la croix gammée des nazis.

1 23   | 25.10.2019
France: Un étudiant exclu d'un cours pour avoir porté un gilet avec un drapeau turc Photo d'archives

Ankara

AA -France

Un jeune étudiant français d'origine turque a été exclu de son cours, jeudi, pour le simple motif qu'il portait un haut de survêtement à l'effigie de l'équipe nationale de football de Turquie, a appris Anadolu.

Le jeune homme, T.A. (17 ans) qui a souhaité garder l'anonymat, a été prié de sortir de l'amphi dans lequel, il s'apprêtait à recevoir son cours de psychologie, à l'IUT GEA de Roanne (Centre de la France), par son professeur Mr H. au motif que "le gilet qu'il portait contenait un drapeau turc".

Humilié devant tous ses camarades de classe, le jeune homme a gardé son sang-froid et a quitté le cours comme demandé.

Ne sachant pas quoi faire dans un premier temps, A.T. s'est rendu dans le bureau de son directeur pour lui expliquer son exclusion du cours "sans motif valable".

Monsieur Nejjar, directeur de l'université, aurait été "abasourdi dans un premier temps par les propos du jeune homme et aurait tenté de calmer la situation", selon le témoignage de l'étudiant.

"Une fois le cours de psychologie terminé, le professeur, Mr H. a débarqué dans le bureau du directeur", explique l'étudiant.

"Je sais que j'ai fait une erreur je l'admets mais si c'était à refaire je n'hésiterais pas un instant", a lâché le professeur de droit et de psychologie, affirme l'étudiant.

L'éducateur enchaînant sur les massacres supposés de la Turquie, utilise alors le terme de génocide. "Des tentatives surprenantes qui essaient d'entraîner le jeune étudiant dans un débat politique qui n'a lieu d'être dans une université", s'étonnent les proches du jeune homme.

Puis, toujours selon les propos de l'étudiant, Mr. H. a surenchéri en faisant un amalgame inacceptable pour le garçon, en expliquant "qu'il pensait à la croix gammée des nazis quand il voyait le drapeau turc".
"Ses propos inacceptables pour un éducateur", affirme la famille de l'étudiant.

La famille et le jeune homme ont expliqué au correspondant d'Anadolu qu'ils avaient rencontré, ce vendredi matin, le directeur de l'établissement en famille et que tous les propos évoqués par le jeune homme ont bien été confirmé par le proviseur.

Le père du jeune homme compte porter plainte dans l'après-midi et demande des justifications avant toute action juridique, pour "le comportement odieux et les propos inacceptables sur leur enfant" ainsi que sur le leur pays d'origine.

Par ailleurs, T.A. souhaite dès la rentrée des classes "des excuses publiques du professeur fautif devant les élèves et dans l'amphithéâtre où il a été humilié devant tous ses camarades"

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın