Politique

France/grève contre la réforme des retraites: sept raffineries de pétrole bloquées

Fawzia Azzouz   | 07.01.2020
France/grève contre la réforme des retraites: sept raffineries de pétrole bloquées

France
AA/France/Fawzia Azzouz

Sept sur les huit raffineries pétrolières de la France métropolitaine sont bloquées jusqu’à vendredi par un mouvement de protestation contre la réforme des retraites, a annoncé mardi Emmanuel Lépine, secrétaire général de la Fnic-CGT (fédération nationale des industries chimiques de la Confédération générale du travail), à la presse locale.

« Pas une goutte d'hydrocarbure ne doit sortir des sites pétroliers » demandent les tracts militants consultés par Anadolu.

Alors que le mouvement de grève interprofessionnelle reconductible entamé le 5 décembre se poursuit impactant considérablement les transports, les raffineries sont désormais bloquées dans la quasi totalité du pays, laissant craindre une paralysie des réseaux routiers.

Dans une interview à France Info, Emmanuel Lépine « demande le retrait de cette réforme dont personne ne veut » et revendique le blocage de « sept raffineries sur huit » tandis que des « négociations » sont en cours pour bloquer le huitième site.

Si pour l’heure aucune pénurie n’est à déplorer il reconnaît que des manques vont « être causés par les pleins de sûreté qui vont être faits par les automobilistes ».

Parallèlement au secteur pétrolier, les transports en commun parisiens et les réseaux ferroviaire national sont toujours fortement impactés par le mouvement.

Pour mercredi qui marquera le 35ème jour de grève, les métros de la capitale ne fonctionneront que très partiellement aux heures de pointes tandis que la moitié des transiliens est supprimée, au même titre que 4 trains régionaux sur 10 et 2 intercités sur 3, selon les chiffres avancés par la SNCF sur son site internet.

Les négociations intervenues ce mardi matin au ministère du travail entre le chef du gouvernement Édouard Philippe et les différents syndicats, se sont soldées par une nouvelle impasse.

Si le premier ministre s’est dit ouvert aux négociations, il a martelé une nouvelle fois au cours d’une conférence de presse à l’issue de cette discussion, que la réforme des retraites sera bien menée à son terme avec un système universel.

Il a par ailleurs annoncé que le projet de loi sera présenté en conseil des ministres le 24 janvier prochain puis à l’assemblée nationale le 17 février prochain.







Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın