Politique

France/Gilets Jaunes: le gouvernement appelle à ne pas manifester samedi

-Six personnes ont trouvé la mort depuis le début des manifestations des "Gilets jaunes" le 17 novembre dernier

Nadia Chahed   | 13.12.2018
France/Gilets Jaunes: le gouvernement appelle à ne pas manifester samedi

France

AA/France/Fawzia Azzouz

Le porte-parole du gouvernement français, Benjamin Griveaux, a appelé, jeudi, les "Gilets jaunes" à "ne pas manifester " samedi.

Le gouvernement estime "qu’il n’est pas raisonnable de manifester" après l’attentat de Strasbourg (nord-est) qui a coûté la vie à au moins 2 personnes mardi soir, a expliqué Benjamin Griveaux sur la chaîne CNews.

Il a précisé qu’à ce stade, il n’a pas été décidé "d’interdire les manifestations".

La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, avait, elle aussi appelé à ce que "ce mouvement cesse " pour que les forces de l’ordre puissent pleinement se mobiliser dans la traque du tueur de Strasbourg.

Un homme de 23 ans, mobilisé dans les rangs des "Gilets jaunes" a trouvé la mort mercredi soir après avoir été percuté par un camion à Avignon (sud-est), ont rapporté des médias français.

Le jeune homme, qui se trouvait à la sortie Avignon-sud de l’autoroute A7 a été mortellement touché par un poids-lourd qui ne s’est pas arrêté au niveau du barrage des gilets jaunes, selon la chaîne d’information CNews.

Le conducteur a été interpellé, u peu plus tard, par les forces de l’ordre et a été placé en garde à vue, selon la même source.

Une enquête a, en outre, été ouverte par la sûreté départementale du Vaucluse (sud-est).

Il s’agit du sixième décès depuis le début du mouvement contestataire des "gilets jaunes", le 17 novembre dernier.

Une manifestante de 63 ans a été tuée en Savoie après avoir été percutée par une automobiliste le 17 novembre, premier jour des manifestations.

Un motard de 37 ans avait été tué une semaine plus tard , percuté par une camionnette.

Début décembre, un automobiliste a trouvé la mort à la suite d'une collision avec un poids-lourd au niveau d’un barrage à Arles (sud-est.

Une octogénaire a été touchée au visage par une grenade lacrymogène lancée par les forces de l’ordre alors qu'elle se trouvait chez elle à Marseille, elle a succombé à un choc opératoire à l’hôpital.

Enfin le 10 décembre, une jeune femme de 20 ans a perdu la vie dans une collision avec un poids lourd ralenti par un barrage de gilets jaunes en Charente (ouest).

Depuis le début des manifestations initiées par le mouvement citoyen des "Gilets jaunes" le 17 novembre dernier, 4523 personnes ont été interpellées dont 4099 ont été placées en garde à vue, selon le dernier bilan officiel du ministère de l’Intérieur.

Des scènes de violence et des actes de barbarie ont émaillé les manifestations, particulièrement à Paris la capitale

Ce mouvement proteste contre la politique du gouvernement et pour réclamer une augmentation du pouvoir d’achat.

Lundi, Le président français s’est adressé aux français depuis l’Elysée dans un discours d'apaisement. Il a annoncé, un ensemble de mesure censées calmer la colère de la rue.

Le mouvement n'a de son côté pas encore précisé q'il compte poursuivre les manifestations.


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın