Politique

France/Affaire Benalla: Macron endosse la responsabilité

- L’hexagone est agité depuis près d’une semaine par l’affaire dite Benalla, du nom d’Alexandre Benalla, chargé de la sécurité du président français

Fawzia Azzouz   | 24.07.2018
France/Affaire Benalla: Macron endosse la responsabilité

Ankara

AA - France - Fawzia Azzouz

Le président français Emmanuel Macron a déclaré assumer la responsabilité concernant l'affaire Benalla, ont rapporté les médias français.

«C’est moi qui ai fait confiance à Alexandre Benalla, c’est moi qui ai confirmé la sanction», a indiqué le chef de l'État, mardi soir, face aux députés de sa majorité et aux membres de son gouvernement.

L’hexagone est agité depuis près d’une semaine par l’affaire dite Benalla, du nom d’Alexandre Benalla, chargé de la sécurité du président Emmanuel Macron.

Ce chargé de mission de l'Élysée est placé sous les projecteurs depuis que le journal Le Monde a révélé jeudi une vidéo montrant qu’il s’était livré à des violences sur des manifestants alors qu’il y assistait aux côtés des forces de l’ordre en tant que simple observateur et n’était nullement habilité à participer aux opérations de police sur place.

Il avait été sanctionné par une mise à pied de quinze jours en mai dernier sans qu’aucun signalement n’ait été fait au parquet concernant les violences.

Après plusieurs jours de silence, le président Macron a indiqué aux députés de sa majorité que «s’ils cherchent un responsable, le responsable c’est moi et moi seul», avant d’ajouter «ce qui s’est passé le 1er mai a été pour moi une trahison», rapporte la chaîne d’informations en continu BFMTV.

Plus tôt dans la journée déjà, Patrick Strzoda, chef de cabinet du président avait reconnu avoir lui-même pris la sanction disciplinaire de mise à pied d’Alexandre Benalla.
Emmanuel Macron a enfoncé le clou lors de son allocution en reconnaissant que «ce qui s’est passé le 1er mai a été vécu comme une trahison».

La présence du président français n’était pas annoncée aux parlementaires de la majorité qui se réunissaient pour faire un bilan annuel, a expliqué la Secrétaire d'État, Marlène Schiappa au micro de BFMTV et évoquant une «surprise».

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın