Politique, Science-Technologie

"Facebook" censure un message du Premier ministre israélien

- Suite à une publication demandant des informations et des numéros de téléphone des citoyens pour les convaincre de recevoir les vaccins anti-Covid.

Mounir Bennour   | 26.01.2021
"Facebook" censure un message du Premier ministre israélien

Quds

AA / Jérusalem

Le réseau social "Facebook" a supprimé un message et une invitation partagée via l'application de messagerie instantanée "Messenger", sur la page du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, et ce, pour des raisons de "confidentialité".

Le journal israélien "Jerusalem Post" a déclaré mardi que la mesure prise par Facebook dans la journée d'hier est survenue après une demande publiée par Netanyahu adressée à ses abonnés pour obtenir les noms et les numéros de téléphone de citoyens de plus de 60 ans qui n'avaient pas reçu de vaccins contre le coronavirus.

Benjamin Netanyahu a publié dans la journée du jeudi sur ses comptes Twitter et Facebook, des appels aux citoyens de plus de 60 ans à se faire vacciner.

À ce jour, les données du ministère israélien de la Santé indiquent que plus de deux millions et demi d'Israéliens ont reçu la première dose du vaccin.

Mais l'appel fait par Netanyahu à ses abonnés pour fournir les noms et numéros de téléphone des citoyens de plus de 60 ans qui n'ont pas reçu de vaccins contre le coronavirus, a incité Facebook à prendre cette décision de censure.

Le journal a rapporté le communiqué émis par la direction de Facebook qui a dit : "Conformément à notre politique de confidentialité, nous n'autorisons pas les contenus qui partagent ou demandent des informations médicales des individus".

"Nous avons supprimé le message incriminé et suspendu temporairement la conversation qui partageait ce contenu, parce qu'ils enfreignent ces règles", a-t-elle ajouté.

En réaction à cette procédure, le parti Likoud, dirigé par le Premier ministre israélien, a déclaré dans un communiqué : "Netanyahu suit de près la campagne de sensibilisation à la vaccination et a tenté seulement d'aider et éventuellement de persuader les personnes de plus de 60 ans qui hésitent encore à se faire vacciner".

*Traduit de l'arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın